La vie devant soi

par

Mohamed (Momo)

C'est un jeune garçon, que l'on suit pendant plusieurs années et c'est lui qui nous raconte l'histoire. Arrivé à l'âge de trois ans chez Madame Rosa, Mohammed, dit « Momo », est un enfant de prostituée. Il ne prend conscience de ses origines arabes que vers l'âge de huit ans, ce qui l'intrigue grandement. Momo est un garçon très intelligent, qui comprend bien les choses mais n'en saisit pas toujours la portée. Il est présenté comme un garçon sensible et différent des autres « Tu es un garçon très intelligent, très sensible, trop sensible même. J’ai souvent dit à Madame Rosa que tu ne seras jamais comme tout le monde. » Il se sent seul malgré tous les enfants de prostituées qui l'entourent et son besoin d'attention est grand ; il va alors adopter un chien nommé Super, qu'il donnera pour lui offrir une vie meilleure, puis il donnera vie à un parapluie en lui mettant un visage de chiffon et qui sera son ami pendant un temps.

Momo va peu à peu demander à connaître ses origines, mais surtout à voir sa mère, jusqu'à ce qu'il réalise que cela n'arrivera probablement jamais. Il éprouve pour Madame Rosa un véritable amour, réciproque par ailleurs, et prendra soin d'elle comme elle a su prendre soin de lui. Leur relation est très fusionnelle, malgré certains désaccords de temps à autre. Il refusera de mettre Madame Rosa à l'hôpital car elle a horreur de ça et préférera mentir pour la garder auprès de lui, jusqu'au dernier moment.

Cette histoire montre une très belle histoire d'amour entre une vieille femme et un jeune garçon, qu'elle considère comme son fils, son bien le plus précieux, la seule personne qui lui reste.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Mohamed (Momo) >

Dissertation à propos de La vie devant soi