Le chat noir

par

Conclusion

Il est possible de rapprocher Le Chat noir d’une autre du même auteur, Le Cœur révélateur ; les similitudes entre ces deux courtes histoires montrent que les nouvellesfantastiques se révèlent surtout moyen de montrer son scepticisme enlittérature, de formuler un questionnement sur l’homme. Dans cettenouvelle, Poe amorce unquestionnement sur ce qui pousse l’homme à faire le mal, sur les remordspossibles ou impossibles, sur les impulsions dangereuses de l’homme – ici enparticulier un questionnement a lieu sur les origines de ce qui pousse toujoursles hommes à enfreindre la « Loi ». Le genre fantastique ne vise donc pas à apporterdes réponses, il amorce un questionnement que le lecteur doit poursuivre.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Conclusion >