Le diable au corps

par

Marthe

La jeune fille est âgée de dix-neuf ans. Elle est décrite comme une fille simple, ayant peu d'intérêt pour le regard que lui portent les autres. Elle aime l'aquarelle et a peint de nombreuses toiles qu'elle est parvenue à exposer. Le narrateur les décrits cependant comme des toiles très scolaire ne présentant que peu d'intérêt (« Ces aquarelles étaient sans nulle recherche ; on y sentait la bonne élève de cours de dessin, tirant la langue, léchant les pinceaux. »). Elle est dépeinte comme une jeune fille naïve, au caractère extrêmement docile puisqu'elle se laisse critiquer ouvertement par un adolescent de quinze ans. C'est elle qui cédera à la tentation et embrassera en premier le jeune homme. Son amour pour le narrateur est très puissant, et elle n'hésitera pas à se compromettre aux yeux de tous pour lui : elle trompera son mari, se baladera à son bras, l'embrassera dans la rue, l'accueillera la nuit chez elle, … Ses parents finissent par apprendre cette liaison et brûlent toutes les lettres qu'elle reçoit de son amant devant elle.

Progressivement, Marthe deviendra distante avec celui qu'elle a épousé, et devant ce changement, il va la menacer de se laisser tuer au front car il ne résiste que pour son amour. Pris de remords, le narrateur va alors l'obliger à devenir plus douce et elle se laissera contraindre, comme à chaque fois, malgré ses larmes et son refus.

Marthe va tomber enceinte et se laisser toucher par son mari pendant sa permission pour faire croire que l'enfant vient de lui. Cette grossesse ne sera pas désirée par le père biologique, et Marthe devra aller vivre avec son mari qu'elle n'aime plus. Pour montrer malgré tout son attachement à son amant, elle donnera à son fils le nom de celui qu'elle...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Marthe >

Dissertation à propos de Le diable au corps