Le fantôme de Maître Guillemin

par

Maître Guillemin de Launay

Maître Guillemin est le fondateur du collège Saint-Jean. Cette école religieuse fut créée pour les étudiants boursiers, afin qu'ils puissent bénéficier à moindre frais d'une excellente éducation. Dans son testament, maître Guillemin lègue ses deux maisons à cette fin, ainsi que de l'argent pour permettre aux étudiants pauvres d'y suivre un enseignement. En hommage à sa mémoire et à son geste généreux, les étudiants de Saint-Jean se rendent tous les samedis en procession assister à une messe en sa mémoire et se recueillir sur sa tombe.

Suite aux morts retrouvés, des rumeurs circulent au sujet de maître Guillemin : son fantôme hanterait l'université et tuerait les étudiants non boursiers qui viennent malgré tout étudier ici. Son fantôme semble commettre ses crimes par la main d'un autre, un peu comme s'il prenait possession de lui. L'auteure fait planer le mystère sur l'existence de ce fantôme dès le début du roman, où l’on peut lire : « Le fantôme ne tuait que par main interposée, et loin de son collège pour ne pas le souiller... ». L’invocation d’un fantôme permet d’attirer le lecteur, surtout jeune, et de laisser planer le suspense tout en détournant l’attention du véritable tueur.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Maître Guillemin de Launay >

Dissertation à propos de Le fantôme de Maître Guillemin