Le Faucon Déniché

par

Guilhem Arnal de Soupex

Guilhem Arnal de Soupex est un jeune noble local qui incarne l'idéal du seigneur féodal, loyal, courageux, honnête et droit. Il est conscient de ses droits mais n'oublie jamais qu'il a le devoir de pourvoir aux besoins de ses paysans quand cela est nécessaire. Ainsi, après l'assaut et la destruction du village, il n'oublie pas ses gens qui n'ont plus rien : « Je ferai distribuer du pain, voilà tout. » Il sait où est son devoir et vivre en le respectant l'apaise : « Il était en paix avec lui-même. Il avait risqué sa vie, il l'avait jetée dans la bataille pour sauver son honneur, ses biens, ses paysans. Sa tâche était remplie. » Ses serfs le respectent, car c'est leur seigneur, mais ils n'en ont pas peur, car ils le savent bon.

Il est amoureux de Dame Gayette, qu'il aime en suivant les règles de l'amour courtois, faites de respect et d'admiration. En gage de son amour, il lui offre le magnifique hobereau déniché par Martin et dont s’est emparé et qu’a dressé son fauconnier. Quand il rencontre enfin Martin qui lui a permis de sauver son château, il lui fait demander ce qu'il désire comme récompense. Malgré l'extravagance de la demande du jeune garçon – récupérer son faucon –, il met un point d'honneur à respecter sa...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Guilhem Arnal de Soupex >

Dissertation à propos de Le Faucon Déniché