Le Faucon Déniché

par

La vie quotidienne des serfs dans Le Faucon Déniché

Au Moyen Âge, les serfs « sont attachés au fief qu'ils ne peuvent quitter ». En retour, « le seigneur doit protection à ses paysans », protection de ses armes et des murailles de son château en cas d'attaque. C'est ce que décrit Le Faucon déniché.

         Les serfs n'ont qu'un prénom, et pas de nom de famille : Martin est fils de Brichot. Le père est bûcheron, la mère travaille sur le lopin de terre où vit la famille, Martin est gardeur d'oies. Leur vie dépend de leur seigneur. Leurs conditions de vie sont rudes. Ainsi découvre-ton l'intérieur de la maison de la famille de Martin : « Autour de lui, toute la famille dormait couchée sur des grabats. [...] La mère, étendue sur le côté, semblait se reposer à peine un instant, entre deux travaux. Dans les autres coins, les frères sommeillaient, les plus jeunes dans des paniers, les aînés sur une jonchée de paille. »

         Si un seigneur décide d'en attaquer un autre, c'est la guerre, et les premières victimes en sont les paysans. Incapables de se défendre seuls, les serfs cherchent refuge dans le...

Inscrivez-vous pour continuer à lire La vie quotidienne des serfs dans Le Faucon Déniché >

Dissertation à propos de Le Faucon Déniché