Le Garçon en pyjama rayé

par

Des opposés rapprochés

L’un est allemand, fils d’officier nazi, né d’une famille aisée ; l’autre est juif, emprisonné dans un camp d’extermination, vit dans le dénuement. Ils auraient été plus âgés, l’un aurait pu être le bourreau de l’autre à Auschwitz. Pourtant, les deux petits garçons, nés le même jour et portant la même marque sur le bras, vont nouer une amitié sans pareille, qui puise sa force dans l’incompréhension du monde cruel des adultes et dans l’amour de l’aventure et des jeux enfantins.

En effet, Bruno et Shmuel sont tous deux encore remplis d’innocence, de naïveté, et ne peuvent pas vraiment imaginer ce qui se trame. Même si Shmuel est de l’autre côté des barbelés, il n’en sait pas plus que son ami à ce sujet. Bruno, prenant tous les risques pour son nouveau camarade, va lui apporter de la nourriture, et les deux garçons vont faire plus ample connaissance, devenir inséparables, tels deux frères liés par leur âme d’enfant, qui vont braver les barrières physiques, ethniques et religieuses et finir leur courte vie ensemble. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Des opposés rapprochés >