Le Garçon en pyjama rayé

par

Résumé

Le point de vue narratif est celui d'un garçonnet, Bruno, né en 1934 et habitant à Berlin dans une belle maison de cinq étages. Il vit là avec Père, Mère, et sa sœur Gretel qui aura bientôt treize ans. Son univers est calme, serein, protégé. Il n'y a guère que Gretel avec laquelle il ne s'entende pas (il la considère comme un cas désespéré). Il admire son père, personnage autoritaire qui règne sans contestation sur la famille et les domestiques. Tout va pour le mieux pour Bruno, jusqu'au jour où il trouve Maria, la bonne, en train de préparer ses affaires : la famille va déménager. Tous vont partir pour une nouvelle maison, à cause du travail de Père. Une personne très importante est venu le voir la semaine précédente, le Fourreur (« the Fury » dans le texte original) – c'est-à-dire le Führer. C'est à la suite de cette visite que la mutation de Père a été décidée. Bruno est triste de quitter ses amis, ses grands-parents, la maison où il a toujours vécu.

Sa nouvelle demeure déplaît souverainement à Bruno. Elle n'est pas en ville, mais au milieu de nulle part, à la campagne. Elle n'a que trois étages : c'est très petit pour lui. Il n'a pas d'amis, et il n'est pas question qu'il joue avec sa sœur qui passe son temps à ranger ses poupées et qui, de toute façon, le méprise car il n'a que neuf ans. L'endroit est décidément désagréable, car la vue qu'offre la fenêtre de sa chambre n'a rien de plaisant. On voit une longue barrière faite de hauts poteaux tendus de fil barbelé. Derrière ces fils, il y a de laides baraques, toutes identiques, et entre ces baraques des soldats, comme Père, et des gens, des centaines de gens tous vêtus du même costume, un pyjama...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Le Garçon en pyjama rayé