Le Jour du chien

par

Le camionneur

Le camionneur nous apparaît comme un homme touchant, unpeu naïf, mais surtout terriblement seul. Sans enfant, marié fut un temps à unefemme qui n’éprouvait à son égard qu’un peu de honte, il cherche le peu deréconfort qu’il peut trouver en écrivant à des magazines. Il s’invente une viemeilleure et tente d’améliorer celle des autres en donnant son point de vue surdivers sujets. Partout, il tente de grappiller un peu de joie et de beauté.

On sent dans la façon dont est rédigée la nouvelle qu’ilest peu instruit : l’histoire est écrite de manière un peu orale,enfantine et maladroite.

 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Le camionneur >