Le Jour du chien

par

Le rôle du chien

Un chien est au centre de l’ouvrage de Caroline Lamarche, il est l’élément déclencheur de toute l’histoire et pourtant, le lecteur ne sait que peu de choses sur lui. C’est un chien, probablement lâchement abandonné, qui court, fuit, droit devant, sans se préoccuper de ce qui se passe autour de lui, sans se soucier de l’attention qu’il suscite. Il court et va au-devant des dangers. C’est cette façon d’agir qui va faire écho dans la tête des six personnages : il peut être une métaphore de la vie qui passe, de la mort qui nous poursuit, un synonyme du besoin de s’évader ou encore du besoin d’être aimé. En chacun des protagonistes il évoque une douleur sourde, profonde, qui ne demande qu’à être extériorisée.

1. La symbolique du chien

De nombreux contes et légendes utilisent le chien comme une créature légendaire et forte en lui donnant des attributs fantastiques et terrifiants. Mais de manière plus générale, le chien est « l’accompagnateur », celui qui après avoir servi dans la vie se transforme en guide dans la mort ; il est ce que l’on pourrait appeler un « passeur », un psychopompe, celui qui fait le lien entre deux mondes bien distincts.

Ici, même si le thème de la mort est omniprésent (cancer, amour mort, croyance disparue, etc.), le chien serait plutôt un lien entre deux temps : le présent et le futur. En effet, sa simple présence, en éveillant les sens de chacun des personnages, leur permet de « renaître », de quitter l’état dans lequel ils étaient pour accéder à un état supérieur, meilleur, où ils se sentiront enfin libérés.

2. L’écho qu’il suscite

En chacun des personnages il va trouver une place et lui permettre d’extérioriser ce qui le ronge. Tous ont connu l’abandon et ce chien n’est qu’un miroir de leur propre fuite en avant : tout comme lui, ils courent de manière éperdue dans la vie, sans bien savoir quel en est le but, mis à part celui de continuer à avancer coûte que coûte pour ne pas être rattrapés par leur passé. Comme lui, ils ne cherchent que la survie dans un monde où l’on n’a plus voulu d’eux. Par la simple vue de ce chien, ils vont pouvoir partager leurs sentiments et réaliser des choses sur leur propre vie qui vont les bouleverser à jamais, et leur vie va évoluer différemment : « Cette vision agit comme un révélateur sur ces témoins, accompagnant en filigrane leurs drames intimes. » Il sera leur salut.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Le rôle du chien >