Le Journal d’un monstre

par

Le monstre

Dans cette courte nouvelle, nous suivons pendant quelques jours l'existence d'un petit monstre, existence qu'il passe dans une cave, enfermé et accroché à une chaîne. De sexe masculin, il est âgé de huit ans et est considéré par ses parents comme un monstre car il ne leur ressemble en rien. Il est très grand, avec plusieurs jambes, son sang est vert, contrairement au notre qui est rouge. Il possède également une très grande force pour son âge puisqu'il tue à mains nues un animal. Le lecteur suppose que le jeune monstre n'a jamais quitté sa cave et qu'il n'a pas eu l'occasion de dialoguer avec des personnes extérieures, ou de recevoir une éducation, car il ne connaît pas certaines choses, quotidiennes pour la plupart des gens, et n’a pas le vocabulaire nécessaire pour les désigner, il ne sait pas ce que sont la pluie, les enfants ou encore les voitures. Aussi, il leur donne des noms à lui, se débrouillant avec ce qu'il connaît : « l'eau est tombée de là-haut », « la maman petite et le papa petit » ou encore « Ils se font avaler par la grosse machine et elle roule et elle s’en va. ». Cet enfant-monstre semble avoir un caractère plutôt docile et gentil, mais il va finir par prendre conscience qu'il est plus fort que ses parents et qu'il peut à son tour leur faire peur s'il le souhaite. A force de le maltraiter, ses parents ont fait de lui un être plein de colère, prêt à tuer pour conserver un semblant de liberté : « Et puis s’ils essaient de me battre encore, je leur ferai du mal comme j’ai fait à la bête vivante. Je leur...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le monstre >

Dissertation à propos de Le Journal d’un monstre