Le père Goriot

par

Le père Goriot

Il donne son titre à l’œuvre. Goriot est un vieil homme qui vit dans une pension. Agé de soixante-neuf ans, il vit confortablement d’une rente et occupe l’appartement le plus onéreux de la pension. Sa fortune provient du commerce de vermicelles sous la révolution. Mais cette situation financière va décliner tout au long de l’œuvre. Goriot se voit rattacher au qualificatif de « père » ; c’est en effet ce qui le dépeint le plus. Tout son amour et toute son énergie sont orientés vers ses filles dont il veut combler le moindre désir. Goriot éprouve un amour inconditionnel et illimité pour ses filles malgré le peu d’attachement que celles-ci ont pour lui. Elles le méprisent et ne s’adressent à lui que pour abuser de son amour. C’est d’ailleurs cela qui provoquera sa ruine.

Goriot aime énormément mais sans le savoir il aime mal. C’est un père irresponsable dans le sens où il ne refuse rien à ses filles. Par ailleurs il donne le sentiment de vouloir acheter l’amour de ses filles. Ce qui se traduit par une tendance d’abus chez ses filles car elles ont été ainsi éduquées.

L’amour de Goriot pour ses filles a une dimension tragique car il n’est pas réciproque. Le vieil homme va donner son cœur et ses biens et ne recevra en retour qu’un amour intéressé et calculateur. Sa dernière volonté qui est de voir ses filles avant de mourir sur son lit de mort ne sera même pas exaucée. Ces dernières ont en fait reçu une interdiction de la part de leurs maris. Il mourra tristement avec le sentiment de n’être pas aimé par ses filles.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le père Goriot >

Dissertation à propos de Le père Goriot