Le Rouge et le Noir

par

Julien Sorel

C’est le héros,un jeune homme de vingt-trois ans. Ce qui ressort de sa description physique,c’est son « air de jeune fille » qui transparaît à travers unvisage pâle, une douceur féminine et de grands yeux noirs. Avec ses cheveuxnoirs qui contrastent avec son teint et sa taille remarquable, Julien est unpersonnage bien fait qui ne laisse pas les femmes indifférentes.

Quant à sonportrait moral, il est très marqué par un côté intellectuel, fier et ambitieux.C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Julien se sépare de sa famille modestequi rejette cette passion intellectuelle et littéraire de Julien. Contrairementà sa famille qui ne se contente que du peu qu’elle possède, Julien est plein devie et d’ambition et son désir le plus cher est de monter en grade. Ils’identifie au personnage de Napoléon Bonaparte et rêve de lui ressembler.

Cette vivacitéet cette fierté qui se dégagent du héros vont attirer l’attention de M. deRênal, le maire de Verrières, la commune fictive où habite Julien. Très viteséduit par ses qualités intellectuelles, M. de Rênal lui propose de devenir leprécepteur de ses enfants, ce que le jeune homme accepte sans hésitation. Letravail de Julien en tant que précepteur est très satisfaisant : il élèveet enseigne le latin aux enfants du maire remarquablement bien. Il est doncbien intégré dans le château des Rênal jusqu’au jour où l’amour naît entreJulien et deux femmes : Mme de Rênal, la femme du maire, et la femme dechambre du château.

En repoussantles avances de cette dernière, l’auteur nous montre que Julien est bel et bienattiré par la femme mariée. Ceci nous dévoile le côté intrépide et dangereux duhéros. Julien vit une passion amoureuse avec Louise de Rênal qui le désireégalement jusqu’au moment où leur adultère est dévoilé et Julien renvoyé par lemari de son amante.

Julien quitteVerrières pour s’installer à Paris. Il y rencontre le marquis de La Mole qui, àson tour, séduit par l’intelligence du jeune homme, l’embauche en tant quesecrétaire. Son aventure amoureuse avec Mme de Rênal ne sera pas la dernièrepuisqu’il tombe amoureux de Mathilde de La Mole, la fille du marquis, ou plusexactement de son rang social et de ses qualités d’aristocrate. Cette liaisonnous prouve à quel point Julien Sorel a du succès auprès des femmes. En effet,bien que Mlle de La Mole soit désirée par de nombreux prétendants de son rang,c’est de Julien dont elle sera amoureuse.

L’ascensionsociale du jeune héros continue avec le poste de lieutenant de hussards qu’ilobtient grâce à l’intervention du père de Mathilde. C’est donc bien grâce à lagente féminine qu’il fréquente que Julien va réaliser son rêve de devenir un« Napoléon » à part entière. C’est également elle qui va provoquer sachute ; en effet, Mme de Rênal va le dénoncer auprès de M. de La Mole, cequi va susciter une rage folle chez Julien et le mener à vouloir tuer sonancienne maîtresse. Il sera condamné à mort pour tentative de meurtre.

Julien Sorel,n’ayant pas accepté d’être secouru par ses deux maîtresses meurt doncdignement, fier d’avoir vécu pleinement sa vie comme il le souhaitait.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Julien Sorel >