L’Enchanteur pourrissant

par

Les représentants de la nature

Au nombre des créatures de la nature qui viennent rendre leur dernier hommage à l’enchanteur, nous pouvons citer de nombreuses bêtes : les serpents, les grenouilles, les crapauds, le corbeau, le hibou, les chauves-souris, les lézards, les scorpions, et bien d’autres. Il y a également parmi eux deux druides qui ont la science de la nature, comme c’était le cas du mort : « Nous le cherchons aussi, car il connaissait notre science. Il savait que pour conjurer la soif, il n’est rien de mieux que de garder dans sa bouche une feuille de gui. »

Ces visiteurs regroupés ici ont des réactions bien diverses face au sort de Merlin. Les serpents par exemple sifflent en vain pour appeler celui qui est de leur race, qu’ils aiment et qui ne peut pas mourir. Le corbeau quant à lui manifeste une indifférence complète. Mais dans l’ensemble la nature ne cesse point de continuer à fonctionner parce que le grand enchanteur a péri, même si certains de ses membres prennent le temps de regretter le disparu.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Les représentants de la nature >