Les Caractères

par

De l’organisation politique

La Bruyère porte aussi son regard critique sur l’organisation politique. Dans son chapitre Du Souverain et de la République, il aborde la question de la tyrannie, du mécontentement populaire et des révolutions ; il s’entretient de l’intérêt public et du mal nécessaire, de la guerre, etc. Le texte fait office d’analyse et de mise en garde. On y voit les questions de gouvernement, d’organisation politique et d’intérêt public analysées d’une façon qui est encore d’actualité aujourd’hui.

« Quand l'on parcourt, sans la prévention de son pays, toutes les formes de gouvernement, l'on ne sait à laquelle se tenir : il y a dans toutes le moins bon et le moins mauvais. Ce qu'il y a de plus raisonnable et de plus sûr, c'est d'estimer celle où l'on est né la meilleure de toutes, et de s'y soumettre ».

L’auteur s’attaque à la tyrannie. Il démontre qu’elle est la moins noble des façons de gouverner et que seuls des esprits grossiers se complaisent dans une politique sans raffinement qui répand le sang de ceux qui deviennent des obstacles à leurs ambitions. Il condamne la maxime de gouvernement romaine « panem et circenses » qui consiste à faire du métier de gouvernement un effort de contentement social. La Bruyère montre que le gouvernement ne se réduit pas au contentement social et que cette façon d’endormir le peuple ne peut que donner lieu à un réveil brutal des moins privilégiés.

Il condamne encore les guerres inutiles qui ne servent d’autre but que de divertir les bellicistes. Au regard du contexte historique, le texte des Caractères prend une dimension subversive. Mais il faut souligner que le regard de l’écrivain n’est pas toujours critique. Il prend ainsi la défense des moindres maux qui, « étant dans leur origine un abus ou un mauvais usage, sont moins pernicieux dans leurs suites et dans la pratique qu'une loi plus juste ou une coutume plus raisonnable ».

Il prend le parti du bon roi – un bon roi qu’il définit comme celui qui porte une attention particulière aux moindres...

Inscrivez-vous pour continuer à lire De l’organisation politique >

Dissertation à propos de Les Caractères