Les Perses

par

Xerxès

C’estle roi de Perse, fils de Darius. Il est respecté par tout son peuple et sonarmée : « toute l’Asie […] marche à lavoix redoutable de son roi ». Cependant, c’est à cause de sa défectueusestratégie de guerre que l’armée perse se fait vaincre par les Grecs. En effet,il a choisi d’attaquer la Grèce sur terre et sur mer, choix que l’ombre de sonpère réprimande. Pour mettre en marche son plan, il fait preuve d’une « imprévoyante audace » en bloquant lecourant du Bosphore qui était maintenu par la volonté des dieux. Et cetteaudace lui coûte non seulement une victoire qui était d’emblée sienne – étantdonné l’indubitable supériorité de la Perse sur la Grèce en vaisseaux : 1 000contre 300 environ – mais aussi la vie de presque toute l’armée perse, ycompris le nouveau régiment de jeunes soldats (auquel le texte fait référencepar le terme « fleur », « fleur perdue »). De retour dansson palais, il ne peut que s’appesantir sur son sort : « Hélas ! Infortuné que je suis !… pourquoi n’ai-je pas été, moiaussi, plongé dans la mort, avec ces guerriers qui ne sont plus ».

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Xerxès >