Les Voyageurs de l'impériale

par

Un titre significatif

Letitre, Les Voyageurs de l’impériale,est tiré du livre écrit par Pierre Mercadier dans le roman. Le personnage faitune analogie entre la société humaine et un omnibus à impériale, inexorablementdirigé vers le néant. Les passagers sont divisés en deux catégories, suivant laplace qu’ils ont dans le bus.

« J’étais d’humeur à philosopher,parce que tout m’était amer. Je pensais que cette impériale était une bonne imagede l’existence, ou plutôt l’omnibus tout entier. Car il y a deux sortesd’hommes dans le monde, ceux qui pareils aux gens de l’impériale sont emportéssans rien savoir de la machine qu’ils habitent, et les autres qui connaissentle mécanisme du monstre, qui jouent à y tripoter… Et jamais les premiers nepeuvent rien comprendre de ce que sont les seconds, parce que de l’impériale onne peut que regarder les cafés, les réverbères et les étoiles ; et je suisinguérissablement l’un d’eux… »

Ceuxqui sont situés sur l’impériale sont limités à une observation passive desévénements de l’existence et ne peuvent ni connaître les dangers de la route niagir sur eux. Ils sont ignorants des mécanismes sociaux à l’œuvre dans lasociété et ne peuvent que constater les fragments de réalité qui leurparviennent. Pierre Mercadier se situe lui-même dans cette catégorie.

Lespassagers assis à l’intérieur de l’omnibus sont pourvus des connaissances etcompétences qui leur permettent d’influer sur la trajectoire du véhicule. Ilsont donc les clés pour agir sur la société, la faire dévier et accélérer.Pierre considère John Law, le sujet de son livre, comme faisant partie de cettecatégorie de passagers.

Cescatégories ne sont pas assimilables aux classes de la société telles qu’ellessont perçues traditionnellement. Le clivage n’est pas celui de la classeinférieure prolétarienne et de la classe supérieure possédante, mais s’exprimebien en termes de connaissances et de moyens d’actions sur la société.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Un titre significatif >