L’Olive

par

Présentation

Joachim du Bellay (1522-1560) est un illustre poète français de la Renaissance. Il est issu d’une famille angevine et célèbre pour ses recueils de poèmes.

Attachant une importance particulière au moyen d’enrichir la langue française, Joachim du Bellay sera, avec le poète Pierre de Ronsard, à l’origine du mouvement littéraire connu sous le nom de « la Brigade ». Ce dernier prendra définitivement le nom de « la Pléiade » en référence à sept autres poètes d’Alexandrie qui eurent, auparavant, le même nom. L’auteur publiera, en 1549, la non moins célèbre Défense et illustration de la langue française, considérée comme le manifeste des idées des poètes composant la Pléiade. Véritable défenseur de la langue française, il prône son enrichissement dans l’optique d’en faire une langue élégante et digne.

L’Olive fait partie des œuvres principales de Joachim du Bellay ; c’est le premier recueil français de sonnets amoureux. Le recueil est initialement composé d’une cinquantaine de sonnets écrits en 1549, mais en compte 65 de plus lors de sa publication en 1550. Thème fréquemment évoqué dans la poésie élégiaque, que Joachim du Bellay a repris pour L’Olive, l’amour représente le fondement du poème. À travers son œuvre, l’auteur, qui s’est inspiré de Pétrarque, célèbre une maîtresse imaginaire. L’amour est ainsi le thème principal sur lequel repose l’œuvre de Joachim du Bellay, auquel s’ajoute la beauté de la femme.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Présentation >