Lucien Leuwen

par

Le père de Lucien

Grand banquier et homme fortuné à la forte personnalité,le père de Lucien se lance dans la politique et devient député de l’Aveyronmalgré une candidature tardive. C’est un riche bourgeois. Il est à la tête d’ungroupe parlementaire suffisamment puissant pour peser sur de nombreusesdécisions. Sa verve et son intelligence se retrouvent dans de grands et beauxdiscours qui lui permettent d’attaquer le ministre de l’Intérieur afin de sevenger du manque de respect qu’il montrait à l’égard de son fils quitravaillait pour lui.

Comme il est issu du monde bancaire, le père de Lucien adonc le pouvoir financier et le pouvoir politique. Malgré cette image plutôtpositive qu’il renvoie, il est vite lassé par la politique et ne se fait pasd’illusion sur son rôle : « on me dit influent mais je n’ai vraimentaucune idée vraiment à moi » dit-il à sa femme.

Peu moral, il n’hésite pas à pactiser avec le roi et luienvoie des télégrammes afin de lui communiquer des informations sur la Bourse –permettant ainsi un délit d’initié.

Le père de Lucien finira tout de même ruiné, réalisant leproverbe qu’il ne cessait de répéter à son fils : « Tant va la crucheà l’eau qu’à la fin elle se casse ». Il meurt peu de temps avant la fin duroman.

 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Le père de Lucien >