Lucien Leuwen

par

Un roman d’apprentissage ? Les désillusions du héros inspiré de l’auteur

Stendhal a lui-même fait partie de l’armée de Napoléon,il a aussi fait partie de la haute société parisienne et a donc côtoyé lesmeilleurs salons parisiens. Le jeune héros du roman est inspiré en partie de lavie de l’auteur.

Lucien est un héros en apprentissage, il a beaucoup devolonté, il veut découvrir le monde et conquérir la société, être heureux loinde la capitale : il rêve d’une carrière militaire, de grandes etflamboyantes batailles… Ce personnage permet également à Stendhal, par lemépris qu’il ressent à l’égard de ses contemporains, notamment les petitessesde la société, de critiquer vivement la société dans laquelle il a évolué. Enquelque sorte, Lucien incarne l’homme que l’auteur aurait rêvé d’être, il seprojette sur lui dans une certaine mesure, dans ses réussites et sesdéceptions.

Lucien sera vite déçu par son expérience dansl’armée : rêvant de grandes batailles comme au temps de Napoléon, ildécouvre l’ennui d’être soldat en temps de paix, prenant conscience quel’empire et les conquêtes militaires en Europe font partie du passé. C’est laraison de son retour à Paris, où Lucien rejoint l’activité de son père, sonpère qui était un banquier très fortuné.

Pour le retour de Lucien à Paris et sa découverte dupouvoir politique et de l’administration au sommet de l’État, l’auteur s’inspirede sa propre expérience ; en effet Stendhal fut le secrétaire d’AdolpheThiers, il géra de nombreux dossiers et prit ainsi ses marques dans un mondequ’il décrit à merveille. La description très précise et presque technique desmécanismes d’achat de voix lors des élections est la preuve que l’auteur a euune grande expérience de la chose dans les arcanes du pouvoir.

La nomination de Lucien pour l’ambassade française enItalie est également inspirée de la vie de l’auteur, qui fut nommé à Rome. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Un roman d’apprentissage ? Les désillusions du héros inspiré de l’auteur >