Nous sommes cruels

par

Première partie

Camille et Julien viennent tout deux de passerleur bac. Alors qu’aucune amitié ne les unit, le garçon prend le partid’envoyer une lettre à la lycéenne. À ses yeux, Camille et lui sont faits pours’entendre et il est temps pour eux d’entreprendre quelque chose. Amusée, lajeune fille se prend au jeu. Elle sera Merteuil, il sera Valmont. Très vite,des règles se mettent en place : à la manière des Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos, ilsdevront, de manière épistolaire, jouer avec les sentiments amoureux des autres.Plus la rupture est rude, plus elle en devient intéressante. Pour prouver sabonne foi, Julien rompt avec sa petite amie et désigne à Camille sa première« proie ». Pour eux, le jeu commence.

Stanislas, le premier gibier, est un garçonsentimental. Épris de la jeune fille dès le premier regard, il ferait tout pourelle. Sa joie est donc entière quand la jeune fille lui manifeste de l’intérêt.Mais les changements brusques d’attitude de Camille le bouleversent ; ilne sait plus à quel saint se vouer. Un jour elle l’aime, le cajole, et la foissuivante, ne lui adresse pas un regard. Elle lui dit agir ainsi pour pimenterleur histoire mais cela ne prend plus. Plus le temps passe, plus le doutes’installe. Camille commence alors à se lasser de cette histoire. Par ailleurs,la jeune femme vient de renouer avec son ancien petit ami, William. Le jeunegarçon, meilleur ami de Julien, l’avait quittée l’année précédente pour unecertaine Anastasia. Cette trahison n’avait pas été sans conséquence, maisCamille, attirée malgré elle, a du mal à résister à ses invitations. Et plusWilliam se rapproche, plus l’image de Stanislas s’estompe. Mais les règles deson jeu avec Julien sont claires : en aucun cas elle ne doit tomberamoureuse. Sinon, leur jeu s’arrêtera.

À Saint-Cyr, Julien poursuit ses études. Dansson pensionnat pour garçons dirigé d’une main de fer, il s’ennuie. Seules leslettres de Camille et leurs quelques rencontres égaient ses journées. C’estainsi qu’il décide de choisir lui-même sa première proie, avec le consentementde sa jeune correspondante. Émilie, fille de colonel, habitant dans lepensionnant pour filles en face, deviendra sienne malgré les nombreux obstaclesqui les séparent. Très vite, affrontant l’espace entre eux, montant à lagouttière pour atteindre le deuxième étage où elle réside, Julien joue lespreux chevaliers auprès de la jeune fille. Bien que flattée, Émilie tente derésister aux assauts du jeune homme : elle craint les risques qu’ilsencourent et les bavardages de ses camarades. Et ce n’est qu’après plusieursjours de cours assidue que Julien parvient enfin à extorquer un baiser à sabelle. Le retour chez elle, pour les fêtes de Noël, la pousse à l’embrasserpour la première fois. Ils se quittent alors, sur le quai de la gare, se jurantun amour éternel.

De son côté, Camille a reçu l’ordre express dela part de son correspondant de rompre avec Stanislas. Sans attendre, elles’exécute. La lettre froide et perfide qu’elle lui envoie est comme unélectrochoc ; le garçon ne comprend pas, se sent perdu et exige desexplications. Et très vite, Camille se voit harcelée : lettres, messages,appels… Mais une nouvelle proie occupe déjà ses pensées : William, qui luia été désigné par Julien. Après des retrouvailles magiques, Camille s’amuse àfaire languir le jeune homme. Loin l’un de l’autre, elle ne lui accorde que deslettres de quelques mots, bien loin des textes enflammés qu’il lui retourne.Sentant qu’elle joue avec le feu, la jeune fille rejoue les amoureuses etplonge dans ses bras, s’offrant sans retenue à lui.

Julien, qui suit attentivement les aventuresde sa Merteuil, commence à éprouver une certaine jalousie. Il veut à son tourentrer dans la couche de Camille. Mais celle-ci se refuse pour le moment à lui.Par jeu, mais aussi par vengeance, le jeune homme décide de frapper fort :il entame une correspondance avec Marie, l’amie intouchable de sa belle. Mêmesi celle-ci se refuse à entrer dans son jeu, il s’escrime à lui écrire delongues lettres, faisant peu à peu sa place dans la vie de la jeune fille.

Après des semaines de correspondances, Camilleet Julien, souhaitent pimenter leur jeu. Ils se décident à organiser un dîner àquatre, où tous les deux viendront accompagnés de leurs proies respectives. SiÉmilie apprécie la jeune Camille, la réciproque est loin d’être vraie. Elle latrouve trop niaise et trop fade, et ne comprend pas comment le jeune homme a pus’enticher à ce point de la candide jeune fille.

La correspondance entre Marie et Julien n’estpas restée bien longtemps secrète. En effet, Marie fait rapidement part deslettres de Julien à son amie. Camille entre alors dans une rage folle. Àtravers une lettre outragée et menaçante, elle met en garde soncorrespondant : à aucun moment elle n’hésitera à le sacrifier s’il venaità flirter de nouveau avec sa Marie. Puis, par vengeance, elle retourne dans lesbras de William, dont elle commençait pourtant à se lasser. Cette rébellion nelaisse pas Julien insensible ; de colère, il provoque une dispute avec ladouce Émilie, et la maltraite, sans que la jeune fille n’y comprenne rien. Maistrès vite, le jeune homme se radoucit.

Après maintes disputes et réconciliations,William se rend finalement accompagné de Camille au remariage de sa mère. EtJulien fait partie de la fête. Alors que William, complètement saoul, rend sestripes dans les toilettes, les deux amants s’en donnent à cœur joie :s’ils ne cèdent pas totalement à la tentation, le point de non-retour n’est pasloin. Camille propose alors un pacte à Julien : quand elle quittera saproie actuelle, elle s’offrira à lui. Mais Julien, malgré son désir, ne veutpas voir son meilleur ami souffrir. Il refuse donc de céder au chantage. Vexée,la jeune fille n’en fait qu’à sa tête et rompt, non sans avoir pris le tempsd’offrir avant cela un weekend fabuleux à William. La chute est telle que lejeune homme s’enfuit : avançant son voyage programmé pour Londres, ilquitte la France sans un au revoir.

Les vacances d’été arrivent enfin et chacuns’en va vers une destination plus exotique. Julien en a profité pour inviterCamille à le rejoindre en Corse. Mais celle-ci ne sera pas seule ; Marieles accompagne.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Première partie >