Nous sommes cruels

par

Seconde partie

Marie a succombé. Face au charme de Julien elle n’a pas su résister, et Camille s’en mord les doigts. Elle qui pensait que son « oie blanche » était plus forte que cela, la voici piégée. Marie et Julien filent le parfait amour et la nuit venue, la jeune fille n’hésite pas à se jeter dans le lit du garçon. Mise à rude épreuve, leur amitié tient cependant toujours le cap : Marie l’a promis, plus jamais elle ne reverra Julien. Mais quoi qu’il en soit, il a gagné : il s’est emparé de la « citadelle imprenable ». C’est ainsi que Camille réalise que celle qu’elle a toujours aimée n’est autre que sa meilleure amie ; mais à présent, plus rien ne sera possible. Dans l’espoir d’oublier et de s’oublier, la jeune fille pardonne à Julien et se jette à corps perdu dans ses bras et dans la débauche. Elle est décidée : ils ont fini de jouer. À la manière des personnages de Laclos, ils vont maintenant se détruire mutuellement.
Après ses vacances en Corse, Julien décide de se débarrasser d’Émilie. À travers une lettre cruelle, il admet n’avoir vu en elle qu’une occupation dont il n’a plus l’utilité aujourd’hui. Nos deux amants se retrouvent alors sans proie. Remédiant rapidement à la situation, Julien jette son dévolu sur Diane, une beauté de sa classe de Science Po. Quant à Camille, elle papillonne pour l’instant entre divers garçons.
Julien, qui tente de séduire la belle Diane, se heurte à un mur. Différente de ses proies précédentes, celle-ci ne cherche en lui qu’un bon ami et refuse ses avances. Camille tente alors de venir en aide à son ami en lui proposant quelques stratagèmes bien rodés. Mais, dans son impatience, Julien n’en fait qu’à sa tête, mettant en péril leurs plans. La jeune femme commence à soupçonner son amant de déroger à leurs règles et d’avoir quelques sentiments. Afin de mieux la rassurer, Julien lui transfère l’intégral de ses discussions avec la jeune femme et lui désigne une nouvelle proie, Hadrien. Si ce nouveau jeune homme a le mérite de plaire à Camille, ses pensées restent tout occupées par son amant. Car Diane se révèle être une véritable menace. Même après avoir cédé à Julien et quitté Rodolphe, son copain d’alors, la jeune femme n’est pas acquise ; et cette situation crée une frustration chez le jeune homme. Malgré ses dires, Julien a de plus en plus besoin de Diane dans sa vie ; il la veut heureuse et toute à lui. Chaque jour il tente un peu plus de vaincre ses défenses et de posséder son cœur. Mais pour le moment, malgré ses « je t’aime », seul son corps lui est vraiment accessible.
Quant à Camille, après avoir flirté puis couché avec le bel Hadrien, elle se voit contrainte de quitter le jeune homme. En effet, celui-ci est le protégé d’une de ses amies, qui voit leur relation d’un mauvais œil. Mettant l’amitié au-dessus du défi lancé par Julien, la belle préfère céder et se débarrasser de sa gênante proie. Par ailleurs, elle en a trouvé une autre : son voisin de palier, Louis, beau comme un dieu, avec qui elle flirte depuis déjà un mois. Par jalousie, mais aussi pour vérifier la véracité des dires de son ami, Julien propose à Camille de lui présenter rapidement son nouvel ami, qu’il puisse lui-même juger de la beauté du garçon. Dans le même temps, il annonce à Camille qu’il vient, comme elle l’avait exigé, de rompre avec Diane. Point de lettre trophée cependant, cette rupture s’est faite dans les règles de l’art, de vive voix.
Mais l’histoire entre Diane et Julien n’a jamais réellement pris fin. Fou amoureux, le jeune homme a préféré mentir et bafouer les règles de son jeu avec Camille, pour protéger la seule chose à laquelle il tenait réellement. Cependant, la jeune épistolière n’est pas dupe : son histoire avec Louis n’était qu’une pure invention, destinée à rendre Julien jaloux et à le forcer à se dévoiler. La mission est un franc succès. Sans hésitation, après avoir compris la trahison de son ami, Camille révèle toute ses correspondances à Diane. Meurtrie au plus profond d’elle-même, la fragile jeune fille se donne la mort en se défenestrant.
Comme dans Les Liaisons dangereuses, leur jeu a détruit les deux amants manipulateurs. Diane, leur présidente de Tourvel, n’a pas survécu à leurs machinations. D’un simple livre, ils sont passés à la réalité. Julien est dévasté et pourtant il le sait, la vie continue. Mais lui et Camille ne se reverront plus ; leur amour s’arrête comme s’arrête leur « Livre ». Aujourd’hui, ils sont enfin devenus adultes.
Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Seconde partie >