Phédon

par

Conclusion

Concluons sur une anecdote – Socrate meurt sur cette adresse à Criton : « Nous devons un coq à Asklépios. Payez cette dette, ne la négligez pas ». De cette façon, il se préoccupe même dans son dernier souffle d’une question de justice : en se suicidant, il empêche Asklépios, dieu de la médecine, de lui laisser la moindre chance. Désireux jusqu’au bout de se comporter en homme juste, il souhaite donc lui sacrifier un coq, montrant ainsi jusqu’à la fin, par une phrase énigmatique, son souci d’équité et de vertu.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Conclusion >

Dissertation à propos de Phédon