Un barrage contre le Pacifique

par

Suzanne

Suzanne représente la figure de l'ingénue, de la jeunesse à la découverte du monde, comme dans un roman initiatique, mais aussi l'amour, la séduction, sa découverte des hommes.

Contrairement à son frère Joseph, sa mère ne lui livre pas un amour sans borne, ni même une confiance absolue. Suzanne se retrouve prise dans un rôle étrange, comme la marionnette de sa mère, qui la forme, pour devenir un genre d'appât pour attirer Jo et surtout sa fortune, ses biens, le luxe qui lui font tant défaut. '' Un jour un homme s'arrêterait, peut-être, pourquoi pas ? Parce qu'il l'aurait aperçue près du pont. Il se pourrait qu'elle lui plaise et qui lui propose de l'emmener à la ville… ''

Suzanne apprend, devient une jeune femme, belle, découvre les hommes, les sentiments, la passion amoureuse, le désir charnel, ainsi elle est la figure du roman initiatique. Elle découvre donc comment elle peut user de son charme sur les hommes, qui la désirent, elle qui est belle, et charmante, elle apprend à les manipuler. Ce pouvoir lui donne une autre dimension, lui donne l'impression d'être vivante.

De son côté, c'est Joseph qui va lui expliquer que rester vierge la rendra encore plus désirable aux yeux des hommes, et il va interdire à Suzanne d'avoir des relations sexuelles avec des hommes. Dans ce roman, la séduction, le charme, la beauté jouent un rôle important, la découverte de soi, des autres, des sentiments, le passage à l'âge adulte, mais aussi une forme de pouvoir, de gagner sa place en société, de charmer des hommes plus vieux, plus riches, pour s'en sortir, et tout chez la femme prend ce rôle, ce besoin de séduire, pour se sortir de sa situation, telle est l'aventure de Suzanne. Cette dernière, qui a toujours ressenti à l'égard de son frère, une certaine admiration, de l'amour presque, finira par succomber à la tentation, tombant dans les bras d'un homme proche de son propre frère dans la physionomie, le physique, le caractère, pour s'adonner au sexe et s’épanouir comme femme. La séduction, et l'apprentissage sont mêlés, pour faire de ce roman, et de Suzanne, la figure principale de l'initiation '' Elle n'avait pas imaginé que ce devait être un jour qui compterait dans sa vie que celui où, pour la première fois, seule, à dix-sept ans, elle irait à la découverte d'une grande ville coloniale. Elle ne savait pas qu'un ordre rigoureux y règne et que les catégories de ses habitants y sont tellement différenciées qu'on est perdu si l’on n’arrive pas à se retrouver dans l'une d'elles.

Suzanne s'appliquait à marcher avec naturel… On la regardait. On se retournait, on souriait. Aucune jeune fille blanche de son âge ne marchait seule dans les rues du haut quartier… ''

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Suzanne >