Une bouteille dans la mer de Gaza

par

Résumé

Tal Levine est née en 1986 à Tel Aviv et vit à Jérusalem. Son père, guide touristique en Israël, militant pour la paix, est passionné d’histoire et d’archéologie. Selon ses propres dires, nul ne connaît la ville de Jérusalem comme elle et son père. Elle se souvient très bien de cette journée du 13 septembre 1993, alors que le Premier ministre israélien, Yitzhak Rabin, et le dirigeant de l’Organisation de Libération de la Palestine, Yasser Arafat, se sont serré la main à la Maison Blanche, devant le président américain Bill Clinton. Tous croyaient que la guerre entre les deux camps était terminée. Toutefois, en 1995, Israël se trouve à nouveau divisé lors des négociations d’Yitzhak Rabin avec les Palestiniens. Considéré comme un traître par une partie de la population, il est assassiné par un étudiant juif israélien. Tal était pourtant persuadée qu’il existait un autre moyen que la guerre de régler les différends entre Palestiniens et Israéliens, mais depuis l’an 2000, Jérusalem connaît énormément d’attentats et le conflit ne cesse de prendre de l’ampleur.

En juillet 2003, une explosion survient près de la maison de Tal. Un terroriste s’est fait exploser à l’intérieur d’un café, faisant six victimes. Ce café, Tal y allait souvent et c’est à ce moment précis qu’elle comprend que la vie ne tient qu’à un fil. Alors que son frère Eytan et son père se rendent sur les lieux de l’attentat, Tal reste à la maison avec sa mère. Bouleversée par les...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Une bouteille dans la mer de Gaza