Zaïre

par

Lusignan

 

Dernier représentant de la branche des rois chrétiens de Jérusalem, il est au début de la pièce un prisonnier du sultan, que celui-ci ne relâchera qu’à la suite des prières de Zaire. Il découvre que ses enfants Zaire et Nérestan sont vivants et mourant fait promettre à sa fille de revenir à la foi de ses pères. A travers cet ultime acte il déclenche le drame qui sera à l’origine de la division de ses enfants et de la mort de sa fille.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Lusignan >

Dissertation à propos de Zaïre