Zaïre

par

Nérestan

 

Jeune chevalier Français il bénéficie au début de la pièce de la confiance du sultan qui l’a laissé aller chercher les rançons de certains prisonniers. Quand il découvre qui il est réellement, le fils de Lusignan, dernier représentant de la branche des rois chrétiens de Jérusalem, il devient fanatique et pousse sa sœur à reporter ses noces avec le sultan. Il se révèle alors manipulateur, en tentant de soumettre sa sœur à ses désirs au nom de la foi chrétienne et devient l’ennemi du sultan. Il est aveuglé par la religion veut à tout prix que sa sœur se convertisse sans se soucier de ce qu’elle ressent.

Il y a une opposition entre Zaïre et son frère : ce dernier représente la raison et la foi chrétienne.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Nérestan >

Dissertation à propos de Zaïre