Cours: conceptions des relations internationales

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (526 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LES GRANDES CONCEPTIONS DES RI

* Conception réaliste
* Conception de l’interdépendance
* Conception marxiste

Courant réaliste : courant d’opinion qui met l’accent sur le rôleessentiel de l’Etat dans les RI, doctrine qui insiste sur l’idée que les RI sont pas définition conflictuelles. Selon ces théoriciens, la société internat ne serait stable que si elle trouve un systèmed’équilibre où les forces s’équilibrent entre elles. Cette conception est apparue aux EU au lendemain de WWII, c’est la conception la plus ancienne des RI.
Critiques : ce courant ne prend pas assez en compteles nouveaux acteurs des RI et de ne pas être suffisamment adapté aux petites et moyennes puissances.
Théoriciens : MACHIAVEL et HOBBES qui ont insisté sur la relation conflictuelle spécifique à lasociété internat. En France, ARON ; aux EU, KISSINGER ;en GB, MORGENTHAU.
Face aux critiques, ce courant a essayé de se moderniser : dès la fin 70s, naissance d’un courant néo-réaliste. On essaied’enrichir la théorie réaliste avec GILPIN. Cela s’est manifesté par l’acceptation d’un certain nombre de facteurs autrefois ignorés (ex : rôle de l’opinion publique).
Ce courant reste toujours trèsdynamique ; il s’est modernisé mais ne renonce pas à l’idée que les Etats sont les acteurs du système internat.

Courant de l’interdépendance : apparaît après la conception réaliste. Met l’accent sur lefait que le dvpt des rel internat après WWII serait à l’origine d’un réseau d’interdépendances. Il insiste aussi sur l’idée que le dvpt important des rel internat a fait surgir de nouveaux acteurs quiseraient autonomes. Ce courant insiste aussi sur le courant de coopération de la nouvelle société internat  ce courant apparaît comme une critique de l’approche réaliste. L’Etat a du s’ouvrir de +en + aux échanges avec l’extérieur. Il s’est engagé dans une sorte d’interdépendance croissante, qui a eu pour csq une restriction de l’autonomie de l’Etat.
Théoriciens : NYE « Pouvoirs et...
tracking img