Crises des subprimes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 31 (7588 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’impact de la crise économique internationale sur le développement économique et social en Afrique.
Pr. Mohammed BENHAMMOU
Président Centre Marocains d’Etudes Stratégiques

Tanger, Novembre 2009

L’impact de la crise économique internationale sur le développement économique et social en Afrique

INTRODUCTION Le monde est exposé à la plus sévère crise économique qu’il a connu depuis desdécennies. Cette crise affecte les familles et les communautés à travers le monde. Cette paralysie du système financier mondiale appelle, à une multiplication des efforts nationaux et internationaux en vue de rétablir la stabilité, la confiance et la croissance économique1. Bien que la crise ait été déclenchée par des événements qui se sont produits sur le marché immobilier aux Etats-Unisd’Amérique, elle constitue un sérieux revers pour l’économie mondiale. Le continent africain n’a pas été épargné par les effets de la crise. Elle surgit à un moment où l’Afrique affiche d’importants progrès économiques. Depuis l’an 2000, la région enregistre un taux de croissance moyen en valeur réelle supérieur à 5% alors que l'inflation est tombée en dessous de 10%. De plus, les améliorations sensiblesobservées en matière de gouvernance et la diminution du nombre des conflits armés ont attiré davantage de capitaux privés. Les flux nets de capitaux privés vers l'Afrique sont passés de 17,1 milliards de dollars en 2002 à 81 milliards en 2007 (CEA2 et FPA3, 2008). Or, la crise mondiale menace tous ces progrès4. La menace pèse notamment sur le niveau de croissance économique qui affiche un net recul -chose qui risque d’engendrer des conséquences catastrophiques sur le développement et la paix sociale. L’impact de la crise actuelle sur le
Secrétaire général de l’OCDE, RÉSPONSE STRATÉGIQUE À LA CRISE FINANCIÈRE ET ÉCONOMIQUE : CONTRIBUTIONS À L’EFFORT MONDIAL, p2-3, © OCDE 2009 www.oecd.org/reponsecrise 17h20 le 10/11/2009. CEA : Créée en 1958, la CEA est l’une des cinq commissions régionalesqui relève, administrativement, du Siège de l’ONU. En tant qu’organe régional de l’ONU en Afrique, elle a pour mandat d’appuyer le développement économique et social de ses 53 membres, d’encourager l’intégration régionale et de promouvoir la coopération internationale pour le développement de l’Afrique. source : http://www.uneca.org/fr/fr_main.htm FPA : Le Forum pour le Partenariat avec l’Afrique(FPA) a été créé en novembre 2003 à l’occasion du Sommet d’Evian, afin d’élargir le dialogue de haut niveau entre le G8 et le NEPAD en y associant les principaux partenaires bilatéraux et multilatéraux du développement de l’Afrique. Source : http://www.oecd.org/pages/0,3417,fr_37489563_37489442_1_1_1_1_1,00.html
4 3 1

2

Deuxième réunion annuelle conjointe de la Conférence des ministres del’économie et de sfinances de l’UA et de la Conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique de la CEA, LA CRISE FINANCIÈRE MONDIALE: SON IMPACT SUR L’AFRIQUE, LES MESURES À PRENDRE ET LA VOIE À SUIVRE, le Caire 2-5 juin 2009, p 1.

L’impact de la crise économique internationale sur le développement économique et social en Afrique

développementéconomique et sociale en Afrique diffère d’un pays à l’autre, et ce en fonction d’une part, du degré du développement de son économie nationale et d’autre part de la structure cette économie. Une telle situation soulève plusieurs questions. Il s’agit tout d’abord de comprendre comment une crise financière née aux Etats-Unis d’Amérique s’est transformée en crise économique mondiale, puis dechercher à comprendre d’une part, l’impact de cette crise sur les économies des états africains en général, et plus particulièrement des états dits fragiles. Et d’autre part, prospecter les voies de sortie de cette situation de crise. Ainsi et dans un souci d’apporter les bonnes réponses à ces questions, nous avons choisi de mener notre recherche à travers le plan suivant: 1. L’extension de la...
tracking img