Droit du travail - pouvoir disciplinaire de l'employeur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 44 (10912 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
TRAVAIL EN AUTONOMIE

LE POUVOIR DISCIPLINAIRE DE L’EMPLOYEUR

Dossier de synthèse
Pour le 19/03/2010

« Un geste d'humanité et de charité a parfois plus d'empire sur l'esprit de l'homme qu'une action marquée du sceau de la violence et de la cruauté. »
Nicolas Machiavel
SOMMAIRE
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
I- Les fautes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . .
1- Définition. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
2- Les différents types de fautes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
3- Preuves de la faute. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . .
4- Limitations de validité des fautes et exemples. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a) Le rejet de toute mesure discriminatoire
b) La limitation dans le temps
c) Le non cumul des sanctions
d) Le contexte de la faute
e) Les libertés individuelles
f) Exemples derestrictions de la notion de faute

II-L’exercice du pouvoir disciplinaire de l’employeur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1- Les sanctions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a)Retoursur la définition, analyse terme à terme.
i) La sanction c'est toute mesure prise par l'employeur.
ii) A la suite d’un agissement du salarié considéré fautif par l’employeur.
b) Les sanctions les plus répandues.
c)Les sanctions prohibées.
i) les sanctions pécuniaires.
ii) Les sanctions discriminatoiresiii)Les sanctions consécutives au refus de subir un harcèlement.

2- Les procédures adaptées. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a) Forme et délai
b) La procédure disciplinaire simplifiée applicable aux sanctions mineures
c) La procédure à suivre pour le licenciementi)La convocation du salarié à un entretien préalable
ii) Entretien préalable
iii) La notification du licenciement
iv)Conséquence : la rupture du contrat de travail
v)Cas particulier: le licenciement pour faute lourde
d) La procédure à suivre pour une rétrogradation, une mutation ou une mise à pied disciplinaire

III- Leconseil des Prud’hommes : le contrôleur essentiel du pouvoir disciplinaire de l’employeur. . . . . . . . . . . . . . . .
1- Le conseil des Prud’hommes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
2- Appel au Conseil des Prud’hommes par un salarié. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
a) Vérification de la réalité des reproches fait à l’encontre de l’employé
b) Vérification de la légitimité de la sanction
c) Vérification de la proportionnalité de la sanction par rapport à la faute
d) Vérification de la régularité
e) Vérification du caractère fautif du fait invoqué
f) Vérification de l’adéquation entre le fait...
tracking img