Droit public

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 28 (6869 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Politique publique

Plan :
Introduction générale
Chapitre I :la fabrication des problèmes politiques
Chapitre II : La décision publique
Chapitre III : La sociologie des acteurs des politiques publiques
Chapitre IV : Evaluation des politiques publiques

Introduction générale  
I-Origine et développementde la discipline :
Elle est issue des différentes réflexions sur l’Etat, mais aussi de l’existence de savoir pratique sur le fonctionnement de l’Etat et de l’administration. Le vrai démarrage des politiques publiques s’est fait au USA au début du XXI siècle car l’Etat fédéral y’est critiqué ; ses compétences se sont beaucoup accrues au 19éme siècles d’où le besoin d’analyse et deconnaissance dans le but d’une bonne administration c'est-à-dire une administration efficace adaptée pour régler les problèmes sociaux et tourner vers le bien-être des citoyens. Se développe alors une discipline appelée : administration publique .S’ouvre une deuxième phase, c’est l’importance de l’apparition des politiques publiques pour une raison objective : arrivé d’experts de l’administration fédéralde J Kennedy .Il est le premier à convoquer des sociologues, des urbanistes pour l’aidée à réglé les problèmes principaux de la société. On assiste bien à une volonté de rationnaliser l’action de l’Etat, de développer une expertise qui permet aux décideurs de répondre de façon efficace et adéquate à un problème qui se pose .La volonté de rationalisation passe par la création d’outil de réflexion etde décisions .C’est le programme de la planification budgétaire « PPB » chargé de définir les objectifs de l’action publique, d’établir des rapports coûts-bénéfices dans les actions employées. L’analyse des politiques publiques aide les gouvernants dans leurs décisions .Ce qui est caractéristique de cette époque, c’est le climat optimiste d’extension des capacités de l’Etat .L’Etat est conçucomme l’organe rationnel qui régule. L’analyse des politiques publiques c’est donc l’expertise.
Dans les années 70, l’analyse des politiques publiques apparaît comme il est conçue aujourd’hui c'est-à-dire une discipline des sciences politiques et le basculement est du à trois séries des facteurs :
Raison pratique : les dispositifs de mise en place dans les années 60 sont coûteux et ne donnepas réellement satisfaction .Critique du « PPBC », critique de la planification à la française, de plus les chocs pétroliers empêchent l’utilisation de ces outils car les conséquences de la crise sont assez imprévisibles.
Raison théorique : apparaissent chez les économistes des travaux qui critiquent la rationalisation de l’Etat et la rationalité des décideurs publiques : HERBAT SIMON  développel’idée que L’Etat n’a qu’une rationalité limitée et ce pour deux raisons :
* problème d’information et de connaissances car l’information est couteuse, partielle et parfois inexacte ;
* Problème interne à l’Etat : l’Etat n’est pas un ensemble homogène, il est fait d’éléments différents qui empêchent une bonne rationalité .De plus les problèmes de divergence de volonté entre les hommespolitiques et les fonctionnaires.
Transformation idéologique : liée au développement du libéralisme et du monétarisme. L’idée que l’Etat est un organe parasitaire sur le marché, il n’y a donc pas besoin de développer les moyens de l’Etat, car le seul organe important est le marché.
* Pour ces trois raisons l’analyse des politiques publiques devient une branche des sciences politiques. Enqui l’idée que c’est aide à la décision et cela in savoir analytique, une sociologie de l’action publique.

II-Définition d’une politique publique :
Cette définition varie dans le temps et dans l’espace. Aujourd’hui sont considérés comme des domaines d’intervention des choses qui n’en étaient pas avant .L’Etat a de nouvelle compétences comme les politiques sociales qui relevaient avant...
tracking img