Droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (329 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« A chacun sa famille, à chacun son droit », énonçait Carbonnier en 1978 et celui-ci n'avait pas tout à fait tord dans la mesure où on assiste, depuis vingt ans, à une frénésie de réformes quiva s'amplifiant. Paradoxalement, la matière du droit de la famille appelle la nécessité d'affirmer et d'assurer une certaine stabilité. Or, cette exigence paraît difficilement abordable face àl'ivresse ambiante car, si dans les années soixante et soixante-dix, les lois dites "Carbonnier" ont paru fixer pour l'avenir le droit de la famille, un mouvement inverse s'est opéré par lasuite avec l'adoption d'une multitude de lois et ce depuis une vingtaine d'années environ. Certains de ces textes opèrent même de véritables refontes notamment marquées par des choix politiques.D'autres, évidemment, ne font que parachever les fondements posés pendant les décennies précédentes.

A cet égard, l'évolution du droit de la famille apparaît donc comme ayant été trèsimportante, s'adaptant par là-même aux évolutions de la société et des moeurs. Et bien que risquant de procurer un sentiment d'instabilité et d'insécurité contraire à l'idée commune du droit, il n'enreste pas moins que cette transformation progressive fut nécessaire pour répondre aux besoins nouveaux des familles (...)

Sommaire:

Introduction

I) Une évolution du droit de lafamille dans le sens de l'élargissement de la liberté

A. L'émancipation des modes de constitution et de fonctionnement de la sphère privée ou la reconnaissance de plusieurs "modèles familiaux"
B.Les conséquences de l'évolution des modes de constitution et de fonctionnement de la sphère privée sur le droit de la famille ou la nécessité de faire face aux "risques familiaux"

II) Uneévolution du droit de la famille dans le sens de la consécration de l'égalité au profit des enfants

A. La consécration de l'égalité des sexes, des parents, des enfants
B. Les limites à...
tracking img