Emploi et chomage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2427 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CH 3 (2) LE CHOMAGE
Depuis le début de la crise économique (1973), le chômage est un problème récurrent, surtout en Europe. Quelles sont les causes de ce problème? Quelles analyses en font les différents courants de la pensée économique? Y a-t-il des solutions?

● ● ●

DEFINITIONS ET MESURES A. Mesures






● ●

BIT (Bureau international du Travail) reprit par l'INSEE • Etredépourvu d'emploi • chercher effectivement un travail à plein temps L'INSEE ( Institut national de Statistiques et Etudes Economiques) fait une « enquête -emploi » par an , en mars, et détermine le taux de chômage = ( chômeurs/population active x100) L'ANPE ( Agence Nationale pour l'Emploi) comptabilise les « demandeurs d'emploi en fin de mois » DEFM Taux de chômage par catégories: ex: taux dechômage des jeunes = jeunes (15/25 ans) au chômage / total des jeunes x100 Chômage conjoncturel : il résulte d'une baisse temporaire de la croissance Chômage structurel: Lié au changement de la structure de l'économie ou de la démographie sur une longue période. Chômage frictionnel : courte période de chômage entre 2

emplois Chômage technique: dû à une interruption momentanée de la productionChômage technologique dû aux innovations Chômage naturel: : Pour les libéraux: taux de chômage en dessous duquel une économie est en surchauffe ≈ 5%. Il est donc inutile voire dangereux de chercher à abaisser encore ce taux! Chômage volontaire : Chômage d'une partie de la population active qui volontairement refuse de travailler quand les salaires proposés sont trop faibles voire inférieurs auxallocations chômage.

CAUSES DU CHOMAGE et solutions selon les courants économiques A. Les causes générales
● ● ●

B. Définitions
● ● ●

Démographiques: trop nombreuse population en âge de travailler. Conjoncturelles: baisse temporaire de l'activité économique Structurelles: transformation économique provoquant une substitution du capital au travail; rôle des réglementations et législations

B.Les explications théoriques et les solutions 1. Karl Marx: C'est une caractéristique permanente du
capitalisme. Les travailleurs en excédent constituent « une armée de réserve » qui permet de maintenir des salaires bas. La seule solution est la fin du capitalisme.

1

2. Les classiques ou libéraux l'expliquent par le
fonctionnement du marché du travail. A. Explication du marché du travailOFFRE de TRAVAIL = chômeurs DEMANDE DE TRAVAIL = entreprises (ATTENTION :Utilisez le terme « travail » jamais le terme « emploi » car l'offre d'emploi = entreprise!!!! et demande d'emploi = chômeur...... donc le contraire !!!!!!!!!) OFFRE > DEMANDE = BAISSE DES SALAIRES Ce déséquilibre du marché du travail qui provoque une baisse des salaires va déclencher des comportements rationnels desagents économiques : - les Demandeurs de travail (entreprises) augmenteront leurs demandes puisque le travailleur sera moins cher; -certains Offreurs (les jeunes chômeurs qui peuvent continuer leurs études et certaines femmes qui préféreront rester au foyer plutôt que de gagner un salaire aussi faible), se retireront du marché du travail faisant baisser l'offre de travail. Donc, l'offre baissependant que la demande augmente provoquant le ré-équilibrage du marché: OFFRE = DEMANDE => fin du chômage S'il reste encore des chômeurs, ce sont alors des chômeurs volontaires qui ont refusé de travailler pour un salaire qu'ils trouvaient trop faible. Pour les libéraux, jusqu'où doivent baisser les salaires pour

Pour les libéraux, jusqu'où doivent baisser les salaires pour que le chômeur soitemployable? Le salaire le + élevé qu'un entrepreneur peut donner à un salarié doit correspondre à: Le salaire marginal = productivité marginale Tout calcul marginal correspond à l'ajout d'une unité. Donc si j'embauche un salarié supplémentaire, je lui donne un salaire (salaire marginal). Le maximum que je puisse lui donner doit correspondre à sa producitivité marginale (productivité du salarié...
tracking img