Fiche pratique maths

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 44 (10769 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Nom :

Prénom :

Classe :

Année scolaire :

Tableau de numération Partie entière Classe des millions Unités de millions Centaines de millions Dizaines de millions Classe des mille Dizaines de mille Unités de mille Centaines de mille Classe des unités V I R G U L E Partie décimale

Centièmes

Centaines

Tableaux des unités Pour convertir, il faut décaler la virgule de 1 en 1 enajoutant des zéros si c’est nécessaire. kilo 1000 Les préfixes hecto déca 100 10 déci 1 10 dm centi 1 100 cm milli 1 1000 mm

tonne t

Unités d’ aires : le mètre carré ( m2 ) . Pour convertir, il faut décaler la virgule de 2 en 2 en ajoutant des zéros si c’est nécessaire. km2 hm2 ha 0 0 1 dm 2 = 100 cm 2 l’ are (a) et l’ hectare ( ha) 1 km 2 = 100 hm 2 1 a = 1 dam
2

Unités de volumes: lemètre cube (m 3 ). Pour convertir, il faut décaler la virgule de 3 en 3 en ajoutant des zéros si c’est nécessaire. km3 hm3 dam3 m3 dm3 kL hL daL L 1 0 0 0 1 1m
1
3

Unités de milliards

Dixmillièmes

Millièmes

Dixièmes

Unité de longueur : le mètre km hm dam m Unité de masse : le gramme quintal q kg kL hg dag Unité de capacité : le litre hL daL g L

Dizaines

Unités

,

0,1 1 10 10–1

0,01 0,001 0,0001 1 100 10
–2

1 1 1000 10000 10
–3

10

–4

dg dL

cg cL

mg mL

dam2 a

m2 1

dm2 0 0

cm2

mm2

1 1m
2

= 100 dm 2

Unités agraires :

1 ha = 1 hm 2

cm3 dL cL mL 0 0 0

mm3

= 1000 dm 3

1 dm 3 = 1000 cm 3

Unités de capacité : le litre ( L ) . 1 L = 1 dm 3

SOMMAIRE PARTIE NUMERIQUE p1 p3 p5 p6 p7 p9 p 11 p 13 p 14 p 15 p17 p 18 p 19 p 20 p 21 p 22 p 23
TABLEAU DE NUMERATION LES NOMBRES NOMBRES RELATIFS PUISSANCES ARITHMETIQUE RACINES CARREES CALCUL LITTERAL CALCUL LITTERAL CALCUL LITTERAL EQUATIONS SYSTÈMES D’ ÉQUATIONS INEQUATIONS FONCTIONS NUMERIQUES FONCTIONS LINEAIRES ET AFFINES PROPORTIONNALITE POURCENTAGES STATISTIQUES

- TABLEAUX DE CONVERSIONS

- FRACTIONS

- PRIORITES OPERATOIRES

: DEVELOPPER :FACTORISER

- ECHELLES - VITESSES

PARTIE GEOMETRIQUE p 25 p 27 p 28 p 29 p 30 p 31 p 33 p 34 p 35 p 36 p 37 p 39 p 41 p 42 p 43
GEOMETRIE ELEMENTAIRE RAPPELS DE GEOMETRIE QUADRILATERES PARTICULIERS TRIANGLES TRIANGLE RECTANGLE THALES TRIGONOMETRIE ANGLES INSCRITS VECTEURS REPERES

– CONSTRUCTIONS – VOCABULAIRE - NOTATIONS

- PYTHAGORE

– ANGLES AU CENTRE – POLYGONES REGULIERSTRANSFORMATIONS

- SOLIDES FORMULAIRE : PERIMETRES - AIRES - VOLUMES AGRANDISSEMENTS - REDUCTIONS
DEMONTRER EN GEOMETRIE

GEOMETRIE DANS L’ ESPACE

p 46

CALCULATRICE
2

Aperçu de l’histoire de la conquête des nombres
Le mathématicien Kronecker (1823-1891) a dit : « Dieu fit le nombre entier, le reste est l’œuvre de l’homme ». Nous allons voir comment, à partir des nombres entierspositifs, les hommes ont créé de nouveaux types de nombres. Au commencement La nécessité de compter des objets ou des animaux est apparue très tôt dans l’histoire de l’humanité, et c’est à la préhistoire que sont nés les premiers nombres entiers. On pense que la pratique de l’élevage et de l’agriculture conduisit les hommes à dénombrer les troupeaux et à élaborer des calendriers. Par exemple pour compterles bêtes, ils plaçaient des cailloux dans une urne. Ils ont ainsi manipulé des nombres entiers positifs que nous appelons les nombres entiers naturels. Pour écrire ces nombres, les diverses civilisations ont imaginé des systèmes de numération très variés. Ce sont les indiens qui ont réuni les conditions permettant un développement du calcul, et qui nous ont transmis nos chiffres actuels.Cependant, ce ne sont pas eux qui ont élaboré les techniques de calcul, mais les arabes. Au 10ème siècle les troupes d’Al-Ma’mun, calife de Bagdad, viennent de remporter une victoire décisive sur les armées byzantines ; or Al-Ma’mun préfère échanger les prisonniers qu’il a faits contre des livres ! Dans un de ces livres, le « Siddhantha » du mathématicien indien Brahmagupta, se trouvent dix petites...
tracking img