grande distribution

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3269 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 janvier 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
Le commerce est partout, dans chaque entreprise quelque soit sa taille, c'est une fonction indispensable à
la viabilité d’une entreprise tous secteurs confondus.
Dans la distribution, on distingue essentiellement les biens de consommation alimentaires qui ont des
contraintes très strictes d’hygiène et de délais de vente et les biens non alimentaires.
Le commerce de détail vers lesparticuliers représente la majorité des effectifs, suivi du commerce
interentreprises et du commerce international.
Gestion, logistique, transport et marketing accompagnent la bonne marche de ce secteur.
Plusieurs métiers représentent un fort
potentiel d’embauche pour des candidats
faiblement qualifiés, car accessibles sans
diplôme (caissier, employé de libre service).

Les emplois les plusrecherchés dans le secteur
sont les télévendeurs et conseillers services
clients à distance, du fait du développement de ces
services, mais aussi du fort turnover qui caractérise
ces emplois.

Les commerciaux sont souvent payés sur
une base fixe avec une commission qui
peut doubler le salaire.

Le + d’internet  : pouvoir comparer les prix et
chercher des informations sur les produits.

Dans lagrande distribution, malgré
des salaires peu attractifs, l’ascension
sociale est encore possible dans ce secteur
où l’expérience prime
sur les diplômes. On
peut donc espérer faire
carrière par promotion
interne et passer si
on est dynamique,
d’employé à chef de
rayon.

Avec 60 000 emplois directs et 26  000
emplois indirects, les effectifs du e-commerce
ont progressé de 9% en 2010.Ils devraient s’élever
encore de 10% au moins cette année, un niveau
sans équivalent dans les
autres secteurs. En
outre
ces créations de postes
concernent des emplois aussi
bien qualifiés que non qualifiés.
Les
deux
fonctions
particulièrement difficiles à
recruter dans ce secteur, sont
l’informatique et le marketing
on line.

Le e-commerce en constante
progression est une desgrandes révolutions dans
les pratiques commerciales
après celle qu’ont été en leurs
temps les hypermarchés.

Les
horaires
parfois
décalés
jusqu’à 22h, surtout dans les hypermarchés,
le travail à temps partiel, les week-end et
jours fériés travaillés sont monnaie courante.
On trouve une majorité de femmes,
comme vendeuses, hôtesses de caisse,
employées de rayons. Elles ont égalementbeaucoup plus de contrats de travail à temps
partiel que les hommes du secteur.
Les représentants ou commerciaux
itinérants, parcourent des kilomètres en
voiture et passent la moitié de leur temps en
déplacements.

Le bio a la côte. Bien qu’encore considéré
comme cher il tend à se démocratiser
et nombre d’enseignes surfent sur cet
engouement.

Le commerce interentreprises emploie 1 actifsur 20 en France. Les vendeurs, les technicocommerciaux, les commerciaux itinérants et
responsables commerciaux sont très recherchés du
fait de nonbreux départs à la retraite.
68% de salariés masculins travaillent dans ce
secteur, soit une proportion plus importante que
dans le commerce de détail.
Les postes afférents aux métiers de bouche
sont les plus difficiles à pourvoir, notamment lesbouchers, par manque de personnes qualifiées.
Le hard discount est une tendance lourde. Sur
certains produits de consommation, crise oblige,
les gens privilégient ce type de magasin à bas prix.

un

Les grandes tendances de l’économie

sur l'éco

en PACA

2011

Commerce, vente
et grande distribution

Commerce et grande distribution

Quelques repères en région PACA
Lecommerce de détail est le plus représenté en PACA, soit
57% des effectifs du commerce.
Ce sont des surfaces de vente de toutes tailles, spécialisées
ou généralistes, alimentaires ou non, aussi bien des
supérettes que des hypermarchés.  
Environ 137 000 personnes y sont salariées en PACA, soit
plus de la moitié des salariés du commerce.
A ce chiffre, il faut ajouter les nombreux non salariés...
tracking img