Guerre froide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (625 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
09/2010
Bac blanc
Epreuve de Français

Un an dans les Aurès. 1956-1957

J'ai servi en Algérie pendant un an comme homme de troupe de la classe 54-2 B (d'avril 1956 à avril 1957). 
Rentré enFrance, je suis marqué par la honte et désespéré de m'être presque toujours heurté, dans l'armée, à un mur d'indifférence ou de haine lorsque j'essayais de protester auprès des gradés ou de réveiller laconscience de mes camarades.
Aussi ai-je cru nécessaire de résumer, d'après les notes prises pendant mon séjour, un an d'histoire de la compagnie dont j'ai fait partie. Le récit que je ferai de monséjour dans les Aurès sera volontairement terne, car je veux essayer de le relater le plus froidement possible. 

BISKRA (juin à octobre 1956)
De Biskra, nous partions souvent en opérations,généralement dans l’Aurès, pour une durée de trois à quinze jours. Ces opérations consistaient en général à participer à des bouclages.
Dans l’Aurès, nous traversions souvent des villages abandonnés quiavaient été mitraillés par l’aviation, bombardés ou incendiés. A plusieurs reprises nous rencontrâmes des charniers, dégageant une odeur épouvantable, d'hommes et de mulets : il s'agissait de caravanesprises en chasse par l'aviation. Dans les villages habités de la zone non interdite, que nous traversions, un certain nombre de civils étaient en général torturés devant la troupe, avec mêmeparticipation active de quelques appelés ou maintenus.
Au mois de juillet, alors que nous étions absents de Biskra, notre compagnie fut rappelée précipitamment. A notre arrivée, la place du marché de Biskrabrûlait encore. Voici ce qui s'était passé : une patrouille en Jeep avait reçu, à l'extérieur de Biskra, une rafale de fusil-mitrailleur : un tirailleur sénégalais, caporal-chef de la patrouille, fut tué.A la suite de cette embuscade, une compagnie de tirailleurs sénégalais se précipita au centre de Biskra, incendia le quartier mozabite et y fit 35 morts. Puis ils se postèrent autour d'une...
tracking img