Humanisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (995 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La souris

Ce week-end là, ma mère et moi avions prévu d’aller au supermarché afin d’acheter mes fournitures scolaires pour la rentrée qui aurait lieu dans quelques jours.
Avant de les acheter jefis un tour vers le rayon animalerie,
Je vis des oiseaux multicolores, des perruches des perroquets et encore plein d'autres espèces que je ne connaissais pas Je me dirigeais donc vers les lapinsnains, ils avaient quelques mois et ils étaient tout petits. Après quelques minutes d'extase devant ces petites bêtes, je découvris des créatures encore plus mignonnes. Des chatons qui jouaient entre euxavec une petite pelote de laine .

Mais quelque chose de singulier attira mon attention.
Au bout du rayon, dans une cage bleue ciel je vis une petite souris albinos qui tournait à toute vitessedans une roue. Elle me vit, et se rapprocha de la grille. J’avais l’impression qu’elle voulait que je la caresse car elle courait partout et émettait des sons très stridents. Au moment où j’allai latoucher je sentis une présence derrière moi. Je me retournai et je vis ma mère qui m’interdisait de la toucher car cette souris pouvait être porteuse de maladies.
Dès que ma mère eut tourné le dos jebravais son interdiction et glissai les doigts à l’intérieur de la cage afin de toucher sa fourrure qui était étrangement douce...

Quelques semaines plus tard je me mis à vomir très souvent, àavoir de la fièvre et des rougeurs un peu partout sur mon corps. Les jours passèrent mais ça n’allait pas mieux, toujours les mêmes symptômes mais de plus en plus souvent. Je n’arrivai même plus à dormirMes parents s’inquiétait beaucoup pour moi.

Mes parents pour me consoler décidèrent de m'offrir une souris. Toute contente je me mis à jouer avec elle tout l’après midi. Le soir même mesparents m'annoncèrent qu’ils devaient partir pour un voyage d’affaires. Ma mère avait l’air assez embêté de me laisser dans cet état. Et mon père insista sur le fait que je devais bien m’occuper de ma...
tracking img