Le baroque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (727 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE BAROQUE

Le baroque vient de l'italien barocco, perle de forme irrégulière; plus généralement, mouvement litté du 16-17ème siècle qui se développe en italie et qui se caractérise par lemouvement; on a tendance à l'assimiler à l'exubérance, aux courbes, et le terme prend même un sens péjoratif (quant on dit d'une chose qu'elle est baroque = n'importe quoi, extravagante ou de mauvais goût)quoi c'est aussi pour certains critiques du 20ème une vision du monde (exemple de Jean Rousset)

En quoi le Baroque se présente-t'il comme un courant « non-régulier » qui possède malgré tout certainesrègles?

I: un courant difficile à cerner

A, un contexte historique difficile

40 ans de guerres de religion
découvertes scientifiques qui bouleversent les conscience > Galilée
conséquence:vision du monde instable, ce qui se ressent en littérature:

B, qui se reflète dans le courant: le thème du mouvement

une des caractéristiques majeures du Baroque,
se retrouve dans la figure dela mer (instable+ dangereuse) et du bateau (perdu au milieu d'un monde chaotique)
en théâtre, énormément de péripéties > illustré dans la tragi-comédie
ou trouver la stabilité? Dans la religion =valeur sûre
> entraîne un goût prononcé pour la mort: fascination pour le morbide (voir Chassinet qui décrit dans ses romans des corps rongés par les vers)

C, La volonté de faire du monde uneillusion

récurrence du trompe l'oeil en théâtre
+ bcp de recours au deus ex machina > effets spectaculaires, hors du commun
bcp de mise en abime > théâtre de Shakespeare. Exemple de Songe d'une nuitd'été: théâtre dans le théâtre : « all the world is a stage » = le théâtre du monde, Volonté Shakespearienne de brouiller le spectateur notamment dans songe d'une nuit d'été ou mise en place d'uneperte d'identité des personnages, avec le recours à la potion de Titania et à la transformation en âne
+ L'illusion Comique, Corneille

II: malgré tout, des récurrences

A, Les motifs qui se...
tracking img