Le bateau ivre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2088 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
page 167
Un conflit armé chronique qui sévit en Colombie, par leur nature même temps, n'avait pas joui jusqu'ici l'attention des médias. Cette situation a changé entre les mains de la couverture médiatique qui a été donné en France le cas d'Ingrid Betancourt, enlevée et séquestrée par les FARC depuis six ans. Son affaire a donné une visibilité à la situation du grand nombre d'otages détenus parles FARC et le fait d'utiliser cette méthode comme une arme politiques.

2 Une réflexion sur le phénomène de la violence en Colombie, son impact sur l'économie, la politique et la société est la tâche que l'auteur entend. Aujourd'hui, qui est devenu le phénomène et son extension possible que les conflits régionaux, ce livre en fait un lieu utile aujourd'hui car il est un document indispensablepour comprendre les conflits armés colombiens et affectent également les pays voisins, comme indiqué par le les récents événements entre la Colombie et l'Équateur, ainsi que les implications d'avoir au niveau international, comme le montre précisément l'implication française dans le cas d'Ingrid Betancourt.

3 L'auteur se concentre sur les différents aspects impliqués dans la persistance de laviolence dans le scénario colombienne s'applique précisément à établir les caractéristiques des groupes armés impliqués dans le conflit. Il prend en compte non seulement du côté militaire, mais la méthode de financement de la violence: la corrélation entre les conflits armés, la production et la commercialisation de la cocaïne par des groupes insurgés: les guérilleros et les AUC (aire sous lacourbe armé en Colombie, «paramilitaires», comme ils sont communément appelés.) Le commerce de drogues illégales, tandis que l'élément de la corruption érode le tissu social et institutionnel, fabrication d'une arme dont l'impact sur la société colombienne dans le long terme, a été terriblement dommageable et peut-être plus, que leurs propres armes à feu. révolutionnaires marxistes qui appellent ouparamilitaires des deux côtés obtenir leurs finances dans le commerce de la drogue et extorsion de fonds en organisant des enlèvements de personnes en dehors du conflit, et l'on sait que la vente de drogues, a pénétré toutes les couches de la société et des institutions.

4 L'objectif des travaux, selon l'auteur, et non pas pour étudier les causes de la violence, un sujet qui a déjà une vastebibliographie en Colombie. Son objectif est d'étudier attentivement l'impact de la violence, à la fois national et international, dans la société et des institutions colombiennes. La thèse centrale de la pièce est que «la Colombie est confrontée à un conflit politique très, tant pour ses racines historiques et les motivations actuelles pour les mouvements rebelles." L'objectif de la guérilla, à l'abridu contrôle du pouvoir politique, pour mener une guerre à gagner le contrôle du territoire et des ressources stratégiques. Mais ne soyez pas confus, il ne s'agit pas des guerres de territoire, comme en Tchétchénie, ou réalisée par les Kurdes ou des Palestiniens, ni invoquer le contrôle des ressources, en remplaçant les motivations de départ, comme certains groupes armés d'autres pays se sontéloignés de leur motivation initiale, et sont dédiés à amasser des ressources financières. En ce qui concerne la guérilla, les FARC et l'ELN, se prévalent d'étendre sa lutte pour les ressources de substitution du pouvoir actuel, et de procéder à la transformation de l'Etat et l'économie. L'auteur estime qu'il est essentiel à une bonne caractérisation des groupes d'insurgés de l'État à élaborer unestratégie pertinente, visant à résoudre le conflit.

5 La persistance de ce phénomène et son impact sur la scène politique colombienne, et le fait qu'il est l'un des guérilleros en cours d'exécution le plus long-il ya eu peu, contrairement à la guérilla qui ont servi pendant les années 1960-1970 en Amérique latine, qui a bénéficié un large soutien de l'opinion publique internationale, celles de...
tracking img