Le mensonge

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1085 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’être humain sait mentir. Il utilise le mensonge à bon ou à mauvais escient. C’est ce que s’efforce de démontrer Brice Parain dans son essai « Recherches sur la nature et les fonctions du langage » de 1942. Ce thème est également repris dans deux magazines : Le Nouvel Observateur et Marianne à la fin des années 90. Et déjà, à l’époque contemporaine, Molière l’abordait dans sa pièce dethéâtre « Le Misanthrope ». L’ensemble de ces documents nous amène donc à nous interroger sur la perception du mensonge chez l’être humain. Afin de pouvoir répondre à cette problématique (question), nous allons rechercher la (ou une approche de la) définition du mensonge, puis nous analyserons son protocole et enfin sa nécessité (dans la vie).

Pour commencer, nous allons essayer d’établir unedéfinition du mensonge et d’en aborder ses limites. Dans le langage courant, le mensonge est une affirmation contraire à la vérité, faite avec l’intention de tromper comme nous le montre l’interview de Gilbert Maurey dans le magazine du Nouvel Observateur de 1998 « Le mensonge structure de l’enfant » où il est dit que «la parole peut être trompeuse». Le mensonge, tout le monde y a eu recours un jour oul’autre, par besoin, par nécessité ou pour ne pas “avouer” une vérité. Pour Molière, dans sa pièce de théâtre «  Le Misanthrope » de 1666, le mensonge à pour principe de s’oppose à la sincérité. Une distinction peut être faite, il n’y a pas un mensonge mais des mensonges classés dans différentes catégories, avec différents degrés d’acceptation.
Il est important de savoir où sont les limites dumensonge car il n’y a pas une vérité mais des vérités, comme il n’y a pas une réalité mais des réalités. Tout est question de perception. Ce qui sera vrai pour une personne ne le sera pas forcément pour une autre. Il en va de même pour le mensonge. La perception du mensonge est décalée de la réalité. Dès le plus jeune âge, le mensonge est une forme différente car l'enfant a la perception de laréalité et peut faire la différence entre ce qui existe et ce qui n'est pas réel. C’est donc à lui de se poser ses limites comme nous le dit l’interview dans le Nouvel Observateur. De plus, dans l’article de Violaine de Montclos dans le magazine Marianne de 1999 « Quand les médias font du vrai avec du faux », la limite se trouve entre la vérité et le mensonge. On peut dire la vérité et l’instantd’après commencer à mentir .C’est pour cela qu’il est important d’être sincère dans les propos que l’on dit comme nous le rappelle Molière dans sa pièce.

Nous allons maintenant nous intéresser à savoir pourquoi l’Homme utilise le mensonge, ses raisons mais également ses dangers.
Le mensonge est un moyen de communication comme un autre, une forme différente de discours. Lorsque le dialogue ne peutse faire au premier degré, c’est à dire en exposant un fait par une vérité, il est changé vers un autre moyen d’expression. Que ce soit à l’égard de soi-même : on peut se mentir, ou également de mentir aux autres. Le mensonge ne doit pas être exclu. Il se doit avant tout d’être entendu puis expliqué. Et cela commence dès le plus jeune âge, comme nous le confirme l’article « le mensonge structurede l’enfant » dans le Nouvel Observateur .Chez l’enfant le mensonge est une étape de construction. Il découvre qu’il peut dire autre chose que ce qui est .C’est le mensonge dans son acceptation courante. Il est tout simplement impossible de vivre sans mentir. Nous utilisons le mensonge car il est nécessaire pour la vie en société comme dans la vie personnelle (intégration sociale).
Les raisonsd’un mensonge peuvent être nombreuses et importantes selon Brice Parain qui dans son essai de 1942 «  Recherche sur la nature et les fonctions du langage » nous dit : « Le mensonge n’est pas important ce qui importe ce sont les raisons ». L’ensemble des textes nous le montrent également : Il est nécessaire de mentir pour protéger autrui comme nous le révèle l’interview dans le Nouvel...
tracking img