Les 2 colonnes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1156 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les deux colonnes

Comme Préliminaire à tout sujet, il y a toujours une définition.
J’ai tout simplement choisi celle du manuel de l’App :.

Définition des Colonnes selon Le Petit livre blanc :

« Les deux colonnes d’airain, de style phénicien, dont les proportions et les descriptions sont données par le Volume de la Loi Sacrée, dans le premier Livre des Rois, chap 7, versets 13 à 22. »Formule simple, mais lapidaire, qui donne envie d’en savoir plus. Puisqu’un lapidaire est un tailleur de pierres.

Je vais vous développer ce travail, selon un plan physique, sentimental et mental.
On a beaucoup discuté sur les deux colonnes du temple. La meilleure explication à leur sujet semble bien devoir être cherchée dans l'ordre des références cosmiques, en rapport avec la trèsancienne observation rituelle du soleil au cours de l'année.
Il est dit que, c’est la représentation des colonnes qui se trouvait à l’entrée du temple du Roi Salomon, situé à l’extérieur. Elles étaient, à l’époque, surmontées d’un grand nombre de sculptures représentant un fruit. Des grenades. Un fruit qui contient une multitude de grosses graines. Lorsque le fruit est mûr, il s’ouvre et les grainesse répandent.
Les innombrables graines des 400 grenades qui surplombent les colonnes représentent la fécondité impressionnante qui résultera de leur maîtrise (la maturité) et, plus symboliquement, de la multitude de F :. M :. qui se répandront sur la surface de la Terre, ou encore la richesse cachée en nous qui sortira le moment venu.

Les colonnes symbolisent les deux pôles de la Manifestationuniverselle : B :. Réceptif et J :. Actif. »
La colonne du Nord ou se tient les apprentis dans le temple, l'espace fermé par la colonne B, espace sacré, protégé, isolé, coupé du monde profane, est un lieu de gestation, d'enrichissement par les autres dans le calme et le secret. L'apprenti s'y tient silencieux à l'écoute de lui-même et de ses frères, toutes ses facultés intellectuelles sont enéveil, sensibles, exacerbées, portées au summum de leurs capacités par l'atmosphère régnante: l'environnement symbolique et rituel.
Dans le silence l'enjeu est la découverte de soi et de l'autre, apprendre à ressentir seule par soi-même mais en symbiose avec les autres. J'apprends à être ma propre colonne vertébrale, à prendre en compte ce qui existait déjà en moi.
L’Apprenti Maçon tenu ausilence, réceptif, siège sur la colonne B :., lunaire qui correspond à son degré dans la voie initiatique qui nous est tracée et que je ne sais qu’épeler.
L’apprenti que je suis reçoit son salaire à la colonne B :.
Pourquoi la lettre B ?
Cette initiale est la deuxième lettre de l’alphabet hébreu et le premier mot de la bible qui fut traduit par « au commencement ». (Bereschit).
La traduction de B:.signifie « la force en lui », terme contradictoire avec ma passivité en loge.
En réalité, tout système contient en lui sa propre contradiction comme l’inertie, la réceptivité de l’apprenti contient le germe de sa future action.

Ces colonnes, s’appuient sur terre, ce sont des perpendiculaires qui invite à l’élévation et non à la descente et à l’introspection que nous avons connue lors de nospremiers voyages.
Ces colonnes constituent une frontière entre la loge et le temple.
Finalement, quel est leur rôle exact ?
Erigées et visibles comme deux héritières des tours de nos cathédrales. Elles n’ont aucune fonction physique. Elles sont purement ornementales et Symboliques.
Au R:.E:.A:.A:., la porte du temple s'ouvre à l'occident entre deux énormes colonnes de bronze qui soutiennentl'entrée.
La colonne du Nord marque la place du premier surveillant dont l'insigne est le niveau (Jakin).
La colonne du Sud signale la place du second surveillant que décore la perpendiculaire (Boaz)..
Ces colonnes existent l’une par rapport à l’autre comme deux contraires : le masculin, le féminin, le physique, le spirituel, la lumière, les ténèbres, la force, la sagesse…la beauté.
Elles...
tracking img