Marketing

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5172 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1 : Le Point de départ de la Création d’Entreprise
L’analyse de la personnalité du créateur

Section 1 : Le Créateur et ses Qualités
Pour réussir, il faut d’abord se connaître. Connaître ses objectifs et ses motivations (ses forces, ses faiblesses). Alors comment vous aider à mieux vous connaître ?

Le prix à payer pour être créateur :

Mao-Tsé-toung disait :« connais l’adversaire et surtout connais toi toi-même et tu seras invincible ! »
Peu de créateur d’entreprise font sur eux même un effort de réflexion suffisant avant de créer leur affaire ! Alors ils se trouvent par la suite submergés par des événements imprévus, et ils constatent qu’ils n’ont pas fait le bon choix.
C’est pourquoi avant de faire n’importe quoi : il faut seposer la question : « quel est le prix à payer pour créer une entreprise » et essayer d’y répondre !

Et pour créer, il faut savoir qu’il y a toujours un prix à payer !
Il ne faut jamais dire « je n’ai rien à perdre, donc j’y vais » ! Car il y a toujours un prix à payer sous différentes formes : efforts + temps +argent +confiance en soi +prestige….

A. Qu’est ce qui attend lecréateur ?

1. Le créateur doit d’abord savoir qu’il sera un être seul, généralement incompris par son environnement. Car pour réussir il faut des idées nouvelles et à cet effet ces idées nouvelles sont susceptibles d’éveiller le scepticisme de ceux dont il a besoin : clients, fournisseurs, banquiers...et surtout son entourage familial ou ses amis.
Ainsi, quand il est en difficulté, il sera seul àprendre la décision…et avec le temps il s’habitue à cette situation. Il prendra seul ses décisions et donc gardera pour lui seul les informations ! Il se trouvera ainsi entouré de simples exécutants avec lesquels il ne partagera rien !

Il doit donc trouver un équilibre intelligent entre deux forces contraires :

• Ne pas être influencé par son environnement qui le ralentit : c’estune condition pour avancer ! Le créateur est souvent soumis à un environnement démotivant qu’il doit affronter pour avancer, s’il a la foi dans son projet et dans ses capacités ! on raconte souvent l’histoire de cette course de tortues :

• La nécessité de travailler en équipe : on a besoin de son environnement pour réussir…et surtout de son environnement humain ! le manager doit créerun climat au sein de son entreprise qui permet de stimuler les énergies et la créativité de ses collaborateurs. Il doit donc en premier lieu essayer de les convaincre sur la pertinence de ses choix pour qu’ils soient de son coté et travailler avec lui en équipe !

2. Le créateur sera confronté à un climat d’insécurité et de méfiance de la part de la société dans son ensemble. En effet sajeunesse et sa fougue constitueront des obstacles dans ses relations, car souvent la société voit mal les gens qui réussissent…c’est en partie le cas de la nôtre : si on réussit, on est considéré comme un voleur, si on échoue, on est considéré comme un incapable ! J’ajoute d’autres attitudes de la société où on ne traite pas avec respect les petits créateurs… seulement ceux qui ont atteint lanotoriété par la taille, les relations ou l’argent. Enfin le créateur doit affronter un environnement administratif marqué par la corruption qui fait que ceux qui doivent l’accompagner dans ses démarches administratives sont préoccupés plus par leurs intérêts personnels que par la réussite du projet et son impact sur le développement économique national.
3. Le créateur doit savoir qu’il doitaffronter un sacrifice familial et un sacrifice financier :

• Sacrifice familial : « le créateur travaille 12h/jour et 7j/semaine. Sa femme ne le voit jamais, ses enfants le considèrent comme un étranger et quand très tard il rentre à la maison, son chien le mord : il ne l’a pas reconnu !» En fait il travaille 24/24 ; il dort avec l’entreprise, il n’a pas de vacances, ne profite pas de son...
tracking img