Motivation dans la fonction publique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 76 (18887 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

Traditionnellement, la France est le pays du service public. La conception jacobine et hexagonale du service public est encore aujourd'hui profondément ancrée et se heurte actuellement à sa conception Européenne.

En France, l'État dont la mission est d'assurer le service public, emploie des agents de l'État ou fonctionnaires, pour répondre à l'exigence de continuité du droitadministratif.

Certains services présentent plutôt un caractère administratif, comme l'enseignement, d'autres un caractère industriel et commercial. Les entreprises publiques assurant une mission de service public plutôt industriel et commercial, bénéficie d'un monopole, et fonctionnent avec un personnel stable, régi par un statut particulier : c'est le cas de La Poste, France Télécom, EDF, quiemploient des fonctionnaires ou assimilés. Dans ces entreprises certains collaborateurs sont en contact direct avec "les usagers" (terme adapté au service public).

Ils constituent une force de vente c'est à dire l'ensemble des commerciaux d'une même entreprise dont la mission est d'aller sur le terrain à la rencontre de tout client potentiel . Ce peuvent être des vendeurs itinérants ousédentaires.

Ils semble que ces entreprises soient structurées et se comportent comme les entreprises privées qui sont confrontées à la concurrence commerciale : ainsi des entreprises publiques comme La Poste, France Télécom, et EDF développent bien d'autres activités que le service d'intérêt général .
La Poste crée de nombreux produits et se comporte comme une banque et un service de messagerie ;France Télécom développe des services à haute valeur ajoutée et ne se contente pas d'offrir la ligne téléphonique à tous ; EDF dans le cadre de sa diversification a crée une filiale, la TIRU, qui traite les ordures ménagères. D'ailleurs l'utilisateur de service n'est plus l'usager, c'est devenu un client.

Or pourquoi ces entreprises, dont la mission est d'assurer un service pour le compte de l'État,voient-elles la nécessité d'être performantes puisqu'elles ne sont pas confrontées à la concurrence commerciale ?

De plus avec un personnel fonctionnaire n'encourant pas la menace du licenciement, et non confronté à la concurrence commerciale, comment ces entreprises peuvent-elles obtenir des résultats et notamment de leur force de vente, et comment se situent-elles par rapport auxperformances du secteur privé ?

I- Pourquoi performance et sécurité de l'emploi

Avant tout nous définirons le concept de performance. Etymologiquement , le terme performance provient de "parformer" signifiant accomplir, exécuter. Selon le Petit Robert il signifie réussite remarquable, et fait appel aux résultats obtenus. Il s'agira pour nous de l'efficacité optimale obtenue aussi bien en termesquantitatifs que qualitatifs.

I-1- La nécessité d'une performance : pour les entreprises publiques le résultat d'une évolution

I-1-1 Évolution du contexte international : la fin des monopoles

Dans l'ensemble des pays industrialisés, les états sont devenus impécunieux : les déficits budgétaires n'ont fait que s'accroître notamment aux USA, et en France où le déficit budgétaire s'accroît chaqueannée de 400 milliards de francs.

Depuis une dizaine d'années l'ensemble des entreprises nationales exerçant une activité de service public ont vu le monopole de leur activité éclater pour les rendre performantes.

Sur le plan international, ce processus débute avec l'éclatement du monopole d'ATT en 84, de NTT au Japon en 85, de la privatisation de British Télécom et de l'ouverture à laconcurrence du téléphone en 98 décidée par la Commission de Bruxelles.

Ainsi, La Poste est en concurrence à 60% pour l'activité courrier et 100 % pour ses services financiers, la commission de Bruxelles a par ailleurs décidé d'intenter un procès à la France pour qu'elle supprime le monopole d'EDF sur le régime du gaz et de l'électricité.
En Grande Bretagne, depuis 1992 (source Le Monde 5/7/94),...
tracking img