Nourrir les hommes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1059 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Corrigé DS2 "nourrir les hommes " 1) On peut voir 2 contrastes sur ce dessin : - Les inégalités alimentaires entre Nord et Sud. le Nord apparaît sous les traits d'un occidental bien nourri au vu de son embonpoint, citadin (quartier urbain en arrière-plan) aisé (deux verres à pied, nappe...). Le Sud correspond à un personnage squelettique et mourant de faim littéralement au milieu d'un paysagedésertique avec cactus et tête de bovin mort de faim et de soif. Le scandale de la sous-nutrition, et même ici de la famine, oppose caricaturalement un monde de riches rassasiés à un monde de pauvres affamés. - Des préoccupations alimentaires différentes. Pour les sous-nourris, il s'agit d'abord de manger sans s'interroger prioritairement sur la qualité de la nourriture. Pour les sur-nourris, laqualité du contenu de l'assiette est essentielle; plantes génétiquement modifiées, poulet contenant de la dioxine, viande de boeuf touchée par la vache folle (ESB) ou nourriture contaminée à la listéria, voilà les principales questions alimentaires dans les pays riches. Bien que sérieuses, le dessinateur présente ironiquement ces questions comme dérisoires à côté de la sous-alimentation ou de lafamine. Enfin, il insiste sur une forme d'égoïsme des gens du Nord qui refuseraient d'aider ceux du Sud, ici sous prétexte de ne pas donner de la nourriture de mauvaise qualité. 2) La carte, publiée par l'Organisation des Nations Unies pour l'agriculture et l'alimentation en 2005, fournit des informations plus nuancées sur le Sud qui n'apparaît pas uniformément sous-nourri. Ainsi, on remarque peu deproblèmes de sous-nutrition au Moyen-orient ou en Égypte et Libye, assez peu en Amérique du Sud, Chine et Maghreb. Mais plus de 13,7% de sous-nourris en Asie du Sud et parfois du SE, mais souvent plus de 37,3% en Afrique subsaharienne. Pour autant, le contraste Nord-Sud ressort nettement de cette carte, puisque seule une partie des Balkans a une population sous-nourrie supérieure à l'Amérique duNord, l'Europe et la Russie, le Japon et l'Australie Nouvelle-Zélande. 3) Le blé est une des céréales les plus importantes dans l'alimentation humaine et il fait l'objet d'échanges considérables. En 2005, les plus gros producteurs de blé sont en Asie (les 2/3 de la production étant assurée par les États géants que sont la Chine et l'Inde), en Europe et en Amérique du Nord (EU et Canada). Argentine etAustralie font aussi partie des gros producteurs. Certains gros producteurs sont parfois de gros importateurs de blé. Ainsi 16% des besoins asiatiques sont couverts par des importations (10% des besoins chinois). Cependant l'Inde de la révolution verte apparaît comme autosuffisante puisqu'elle n'importe pas. C'est en Amérique latine et surtout en Afrique que la dépendance est remarquable. EnAfrique, 57% du blé consommé vient d'importations; en Amérique centrale, 75 %. Pour ces États, la dépendance est donc grande vis-à vis des exportateurs: Amérique du Nord, France, Australie, Argentine. et les importations, coûteuses, ne permettent pas de nourrir tout le monde puisque la sous-nutrition reste grave comme nous l'avons vu. 4) En Inde, la solution alimentaire est venue partiellement de larévolution verte. Elle désigne une intensification de l'agriculture depuis les années 1960, surtout en Asie. Elle associe des plantes hybrides à haut rendement (céréales miracles) à une irrigation soignée et l'usage d'engrais et pesticides. Elle est née des progrès agronomiques de laboratoires américains, de fondations privées qui les ont diffusés et de la politique volontariste des États commel'Inde. Les grands propriétaires disposant de moyens en ont été les principaux bénéficiaires. En Afrique subsaharienne, la révolution verte semble plus difficile à mettre en place, selon G. Etienne, pour trois raisons: - Des obstacles naturels liés au manque d'eau ou au manque de maîtrise des techniques hydrauliques. L'irrigation est en effet une des conditions de la révolution verte. - L'aide...
tracking img