Qu'est ce que le moi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3725 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Il ne semble au premier abord pas difficile de se connaître, si quelque chose nous est familier c’est bien nous-mêmes. Pourtant il n’est pas rare non plus d’entendre lors d’une conversation « je ne sais pas ce qu’il m’arrive, je ne me reconnais plus ». si non faisons l’expérience de notre être propre quotidiennement, et que nous avons conscience d’exister, il semble que parfois il nous échappe etque nous ne soyons plus en mesure de savoir qui nous sommes. La conscience de soit ne parait alors pas suffisante pour la connaissance de soi
I.. La conscience de soi n’est pas encore une connaissance de soi ; elle peut même apparaître comme ce qui, paradoxalement, nous détourne d’une telle connaissance.
La recherche de la connaissance de soi a une condition : le sentiment de notre être.Descartes, dans son Discours sur la méthode, prouve que l'affirmation " Je pense, donc je suis " (c'est à dire le cogito, " premier principe " de la philosophie cartésienne) est " si ferme et si assurée que toutes les plus extravagantes suppositions des sceptiques [ne sont] pas capables de l'ébranler. " En effet, il est possible de douter de tout, même de l'existence effective de notre corps et du mondeautour de nous, sauf de l'existence de notre pensée, de notre je. A partir du moment où nous nous rendons compte de l'irréfutabilité de l'existence de notre pensée indépendante, nous prenons conscience de notre " je. " Il nous est permis alors d'entamer la recherche de notre " moi ", c'est à dire de la nature de notre propre identité.
Certains philosophes imaginent que nous avons à tout moment" la conscience intime de notre moi " (Hume), que nous avons un sentiment invincible de la connaissance de nous-mêmes que nous ne mettons que rarement en doute. Cependant, avoir un sentiment immédiat de notre être, ce n'est pas avoir une connaissance pleine et entière de soi. Il arrive que nous nous surprenions nous-mêmes, ou que nous passions par de graves crises de remise en question. Notrecomportement, notre façon de penser varient suivant nos expériences. La connaissance de soi implique une recherche, et cette recherche doit disposer de moyens adaptés à son but.si la conscience dévoile ainsi toute présence, elle n’en éclaire pas pour autant le sens.
La conscience semble affirmer l’existence, c’est une évidence dont on ne peut douter Descartes « je pense donc je suis », mais si jesais que j’existe, que je suis, je ne sais pas encore qui je suis. " Mais je ne connais pas encore assez clairement ce que je suis, moi qui suis certain que je suis ". Descartes
Loin de rendre possible une connaissance de soi, la conscience que j’ai de moi-même n’est peut-être que la forme la plus superficielle de mon identité, voire ce qui me détourne d’une telle connaissance.
La conscience, "dernier venu parmi les organes ", n’est peut-être que la forme la plus accidentelle de notre identité, et Nietzsche d’opposer, dans Ainsi parlait Zarathoustra, cette " petite raison " de la pensée consciente, le " moi ", à la " grande raison " du corps, le " soi ", identité inconsciente dont le moi n’est que l’instrument aveugle
Ainsi, la conscience de soi, loin de nous permettre d’accéder à uneclaire connaissance de nous-mêmes, n’est peut-être qu’un épiphénomène au regard d’une identité qui se constitue en decà de toute pensée consciente. Si la conscience était l’expression adéquate de notre identité, nous serions à même de nous apercevoir de tout ce qui a lieu en nous ; or, comme le note Leibniz dans les Nouveaux essais sur l’entendement humain, nos perceptions conscientes ne sont quela somme de perceptions inconscientes, de la même façon que nos volontés ne sont que le terme ultime de tout un ensemble de petites inclinations dont nous n’avons pas conscience. Ainsi, il y aurait bien en nous des choses qui se font malgré nous. La conscience ne serait que la forme la plus superficielle de notre identité.
Ainsi, il peut sembler pour le moins naïf de croire que la simple...
tracking img