Rapport werner

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2942 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Au sortir de la guerre, l’Europe était confrontée à une forte instabilité qui l’a mené à une grave crise économique. Les pays Européens se sont engagés dans l’intégration régionale après leur conscience de leurs échecs en termes des solutions bilatérales dans l’après guerre et des dimensions modestes qu’ils ont. Ceux-ci avaient un double souci, celui de tirer en commun tous les avantageséconomiques à travers l’allocation des ressources productives de la manière la plus optimale possible et celui de faire de l’intégration économique un socle pour l’intégration politique future. Le Rapport Werner s’inscrit donc dans un contexte où il est question d’avoir une assise économique à travers la maitrise des forces économiques à l’interne et la coordination des politiques économiques vers un butcommun ; l’Union économique et monétaire. Ce Rapport ne vise que la consolidation de ce socle économique et l’orientation afin d’atteindre l’objectif ultime, celui de faire de l’Europe une entité juridique internationale. Le rôle de la monnaie européenne sera alors l’instauration des mécanismes et une dynamique de comportement et la consolidation ainsi que de mener la construction européenne versdes formes d’intégration plus avancées. C’est dans le sillage du sommet européen de La Haye de 1969 et du plan Barre de 1970, que Pierre Werner, premier ministre du Luxemburg à l’époque, se voit confier en mars 1970, à la demande du Conseil de la Communauté économique européenne (CEE), la présidence d'un groupe spécial d'études. Celui-ci a été chargé de l'établissement d'un plan par étapes del'Union économique et monétaire (UEM). En effet, Le travail de ce groupe aboutit au "Rapport Werner", présenté le 8 octobre 1970 à la Commission européenne et aux gouvernements des Etats membres. Ce texte, très novateur, représente une avancée majeure dans le processus de la construction européenne. Il prévoit la création d'une union économique et monétaire impliquant, en matière de politiquefinancière, d'importants transferts de responsabilités des Etats vers la Communauté européenne. Prenant pour base le "Rapport Werner", la Commission européenne élabore son propre plan, adopté par les Six le 22 mars 1971. Tout d’abord, il faut mettre le point de Pierre Werner. Il est né le 29 Décembre 1913 à Saint-André en France de parents luxembourgeois et décédé le 24 juin 2002 à Luxemburg. Encore appelél’architecte de l'Euro, il est à l’origine de la coordination économique, budgétaire et fiscale de l’Union. Il est parmi les premiers inspirateurs de l’union économique et monétaire donnant naissance à l’Euro. C’est un homme de culture qui s’est engagé aussi dans le rapprochement culturel du peuple européen, dans la mesure où cette démarche est indissociable pour mettre en œuvre les mécanismes desolidarité monétaire. Pierre Werner a étudié à la faculté de droit de l’Université Paris de 1935 à 1938. En 1938, après avoir obtenu son doctorat de droit au Luxemburg, il a travaillé dans le secteur bancaire et devient à la fin de la guerre en 1945 commissaire au contrôle bancaire jusqu’en 1949, en exerçant simultanément la fonction de Conseiller du gouvernement. Devient ministre des Finances etde la Force armée en 1953. Pierre Werner occupe le poste de Président du gouvernement de façon ininterrompue de 1959 à 1974, puis de 1979 à 1984. En 1971, en hommage à son engagement européen de longue date, notamment aux côtés de Jean Monnet au sein du Comité pour les Etats-Unis d'Europe, Pierre Werner reçoit la médaille d’or Robert Schuman.
Dans l’histoire monétaire européenne, il existe unavant et après Rapport Werner qui est étroitement lié à la Conférence de la Haye de 1969. Jusqu’à l’époque de celui-ci, les Etats membres ont maintenu la perspective de l’union économique, et ce n’est qu’à partir de la Conférence de la Haye et ensuite du rapport Werner, que ces pays ont reconnu que l’union économique ne peut se réaliser sans la réalisation progressive d’une union monétaire. La...
tracking img