Religion

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2672 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Au Nom d'Allah, le Clément, le Miséricordieux
HUQQAL-BUKA-U exprimant cette interrogation: "FAUT-IL (LES) PLEURER" et titrant ainsi le célèbre poème mystique qui décrit les caractéristiques des Maîtres (les Soufis, les Saints).
Ce poème d'une centaine de vers évoque de façon exhaustive les mystiques (soufis) et leurs qualités avec force détails instructifs et éducatifs. Les pratiquesfondamentales, causales, secondaires ou dérivées de la Voie (soufie) y sont mentionnées.
Le poème est né de la joute poétique qui opposa AHMADOU BAMBA, encore adolescent à un lettré et jurisconsulte, ami de son père, le Cadi MADIAKHATE KALA
Dans le dessein d'éprouver le jeune érudit, le talentueux Cadi lui demanda dans une lettre s'il fallait pleurer sur les Maîtres disparus. L'idée est déduite del'affirmation coranique, cité dans le contexte de dénigrement, selon laquelle la terre et les cieux n'ont pas pleurés Pharaon et ses partisans.
Le fameux cadi reçut, séance tenante, une réponse abondant dans le sens de la légitimité de pleurer sur ces illustres "Chevaliers" disparus, réponse suivie de ce poème qui exalte si élégamment et non sans lyrisme les vertus de ces Nobles.
Ce beaupoème est, en fait, un panégyrique des maîtres sûfis imitateurs du Prophète (Paix et Salut sur lui), lesquels demeurent les prototypes de ces Grands disparus et sont d'ailleurs, en réalité, visés par l'allusion de la question.
Notons que cette voie originale d'élucidation des problèmes théologiques connaît dans l'histoire maints précédents; d'ailleurs à titre d'exemple, nous nous permettronsd'évoquer les circonstances à l'occasion desquelles a été réglée la question épineuse si controversée à l'époque à savoir la portée de l'investigation philosophique dans la recherche de la Vérité Absolue (Allah).
Sa clarification fut opérée lors de la confrontation du Soufi andalou IBN ARABI et du théologien, du philosophe ABUL WALID IBNOU ROUCHDI, plus connu en Occident sous le nom d'AVERROES.L'histoire de la fameuse rencontre nous a été d'ailleurs relatée par IBN ARABI lui-même dans son grand ouvrage AL FUTUHAT AL MAKKIYA (les Révélations mecquoises).
"_Un jour_, nous dit-il, mon père m'envoya à Cordoue auprès de son ami, le Cadi ABUL WALID IBNOU ROUCHDI dans le dessein de provoquer entre nous deux un débat sur la science (religieuse).
A ma réponse, son visage sembla trahir unegrande satisfaction; devinant alors sa présomption, j'ajoutai cette fois-ci un Non de restriction car sa présomption consistait à assimiler La certitude simplement conceptuelle à laquelle aboutissait la philosophie, à la certitude testimoniale absolue résultant de l'expérience mystique.
Il m'apparut après que son enthousiasme eût fait place à un bouleversement, car il devint embarrassé; etcommença à réfléchir sur l'efficacité de la méthode spéculative".
Il m'interrogea de nouveau.
_- "Comment avez-vous trouvé la Réalité selon L'illumination et le dévoilement? est-il conforme au résultat de la spéculation?"_
Je lui répondis de cette manière:
- "Oui et Non, c’est entre ces deux que beaucoup d'âmes ont été anéanties".
Oui, parce que la philosophie prépare en effet d'unecertaine manière, la vocation religieuse.
Non pourtant, parce que tout aussi utile qu'elle soit, elle n'est pas décisive, car elle ne rend pas compte de la Réalité de façon parfaite.
_Par conséquent, seule la voie mystique, impliquée dans la Tradition prophétique, consacre, de manière probante, l'aboutissement de la carrière religieuse parce qu'expérientielle et non uniquement spéculative.
Mais,elle exige comme condition préalable un cadre sain et serein loin des tentations et du tumulte du grand monde "... L'anéantissement des âmes ..." symbolisait la mise à exécution des mystiques sous le verdict discrétionnaire des tenants de l'orthodoxie littéraliste et cela seulement pour avoir courageusement professé à la face de ces derniers, la religion de la vérité._
En effet c'est entre...
tracking img