Sciences politiques l2

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3843 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SCIENCE POLITIQUE
Introduction : la science politique : objet et méthode
SECTION 1 : REPERER LA POLITIQUE
A) Le gouvernement politique : pouvoir et domination
1) Le gouvernement politique, une domination spécifique
WEBER dit que :
* la politique n’a pas de contenu propre (on parle de politique monétaire, de la politique d’un syndicat, de politique scolaire, de politique deprotection de la nature).
* ds les sociétés européennes, c’est de l’Etat que la politique tire sa possibilité et son sens. L’Etat est un phénomène occidental, ce qui caractérise la politique, c’est en fait le gouvernement des sociétés qui a le monopole de la violence physique légitime.
Le gouvernement politique se définit donc par ses moyens car dans la plupart des sociétés, legouvernement politique est le seul qui dispose du droit de faire usage de la violence.
Mais le gouvernement ne domine pas de manière violente pour autant. Il a juste la possibilité d’user de la violence pour exercer son pouvoir. Il est intéressant de noter que par ailleurs, le gouvernement politique n’a pas besoin d’utiliser la violence la plupart du temps. C’est donc plus un rapport de domination que decontrainte.
Qu’est-ce qui distingue la domination de la contrainte ?
Une situation de domination est différente car les dominés perçoivent le commandement des dominants comme légitimes. Dans ces sociétés, la population se soumet au gouvernement politique sans y être forcée car elle croit que ce gouvernement est légitime.
Est légitime ce qui est conforme à ce qui doit être.
LACROIXessaya de synthétiser la thèse de Weber, on peut qualifier un gouvernement de politique quand dans une société, des individus ou des groupes d’individus revendiquent avec succès le monopole des rôles d’autorité sur l’ensemble des membres du groupe et qu’ils revendiquent un droit de commander à tous qu’ils refusent aux autres. Leur autorité oriente efficacement les comportements du membre du groupe quel’usage de la force soit ou non nécessaire.
Un gouvernement politique est un groupe d’homme qui exerce un pouvoir.

2) La notion de pouvoir

Il y a 3 formes principales de pouvoirs :
* Weber définit le pouvoir : « A a du pouvoir sur B si A peut obtenir de B qu’il fasse quelque chose qu’il n’aurait pas fait spontanément ». ROBENTHAL a beaucoup travaillé sur cette conception.* Mais cette conception classique du pouvoir a été contestée par BACHRACH et BARATZ. Pour eux, il existe une face cachée du pouvoir, ce qu’ils reprochent à la conception classique du pouvoir, c’est qu’elle est concentrée sur le pouvoir de décision et sur le pouvoir de faire agir. Or selon eux, le pouvoir s’exerce aussi par l’indécision. On peut exercer un pouvoir en empêchant que desquestions se posent, qu’elles soient inscrites à l’agenda politique, c’est donc aussi un pouvoir d’éviter.

* Steven LUKES s’inspire de GRAMSCI (penseur marxiste italien du 20ème connu pour ses lettres de prison). La troisième face du pouvoir est la capacité des élites à façonner les préférences des autres acteurs, à influencer la population, à conduire la population d’une manière telle qu’elleva ignorer ses propres intérêts. Le pouvoir façonne par la culture des être dociles.

3) Une domination légitime
Ce qui caractérise les gouvernements politiques c'est leur légitimité. En effet, d'autres organisations peuvent utiliser la force mais dans les sociétés européennes, seul l'État peut utiliser la force de manière légitime.
Le pouvoir de l'État tient avant tout dans lalégitimation de sa domination.
L'État est obéit parce qu'il apparaît juste ou nécessaire de lui obéir.
La légitimité de l'État caractérise sa domination.

Dans l'histoire et dans les différentes sociétés humaines Weber observe trois grands types de domination que peuvent utiliser les gouvernements politiques. Ces types tel qui les décrit sont des abstractions c'est lui qui les définit dans une...
tracking img