Datation

311 mots 2 pages
Dans la région de Guingamp, en Bretagne, on peut observer différents massifs granitiques dont les compositions minéralogiques sont légèrement différentes. C’est le cas de deux massifs appelés G1 et G2. Les granites sont des roches qui proviennent d’épisodes magmatiques qui participent à la formation de la croûte continentale.
On cherche à déterminer, si la formation de la croûte bretonne a connu pour G1 et G2 un seul ou deux épisodes magmatiques successifs.
1- Expliquer pourquoi les granites sont des roches adaptées à l’utilisation de la méthode isochrone Rb/Sr.
2- Proposer une démarche d’investigation permettant de déterminer, si G1 et G2 correspondent à deux épisodes magmatiques différents ou au même.
3- Réaliser le protocole suivant.
Tableur avec sa fiche technique

Fichier tableur "roches bretonnes"

Il fournit : les rapports isotopiques du granite G1 l'âge du granite G2 = 4 Ga à 18 Ma près

Protocole de réalisation de la datation

1. Réalisation de la droite isochrone pour G1
Réaliser le graphique représentant 87Sr/86Sr = f(87Rb/86Sr)
Tracer la droite de régression de la représentation graphique obtenue et afficher l’équation de cette droite de régression : son coefficient directeur doit comporter 4 décimales.

2. Calcul de l’âge t
Entrer dans la cellule la formule permettant le calcul de t. λ = 1,42 E-11 est la constante de radioactivité du couple 87Rb/87Sr
NB : les écritures données tiennent compte de la syntaxe dans un tableur : les formules doivent être entrées sans espace.

*Avec EXCEL 2010, pour augmenter le nombre de décimales: sélectionner l’équation de la droite, cliquer droit sur la zone sélectionnée, puis cliquer sur « Format d’étiquette de courbe de tendance », à « nombre » indiquer la valeur souhaitée.

4- Insérer le graphique dans votre feuille réponse et présenter les résultats.
5- Exploiter les résultats pour déterminer si la formation de la croûte bretonne a connu pour G1 et G2 un seul ou deux épisodes

en relation

  • Datation
    945 mots | 4 pages
  • la datation relative
    1778 mots | 8 pages
  • radionucleides et datation
    5645 mots | 23 pages
  • Datation relative
    499 mots | 2 pages
  • Les methodes de datation
    445 mots | 2 pages
  • datation relative
    515 mots | 3 pages
  • datation absolue 1
    1261 mots | 6 pages
  • Méthodes de datation
    2337 mots | 10 pages
  • La datation absolue
    924 mots | 4 pages
  • methode de datation
    7236 mots | 29 pages