Droit des obligations

2726 mots 11 pages
Doit des Obligations

Introduction

En importance, le droit des obligations dépasse toutes les autres branches du droit civil. Cette importance se manifeste à deux niveaux : pratique et juridique

Au niveau pratique, le droit des obligations ou des contrats réglemente l’échange des biens et des services qui sont nécessaire à l’existence des hommes. Autrement dit, le droit des contrats régit les rapports économiques entre les hommes.

On a coutume de dire que, toute sa vie, un individu peut échapper à l’application de nombreuses règles de droit. Par exemple, s’il ne se marie pas ou n’a pas d’enfant, on ne peut lui appliquer les règles relatives au mariage, a fortiori au divorce, ou à la filiation. Mais il est impossible que dans vie quotidienne il ne conclut pas de contrats pour se loger, se nourri, se vêtir ou s’assurer contre la maladie. Ainsi, les nécessité de la vie quotidienne imposent la conclusion de nombreux contrats, surtout lorsque les personnes entreprennent c’est-à-dire ont des activités économiques.

D’ailleurs, à y regarder de plus près, le commerçant personne physique ou morale ne fait que conclure des contrats qui permettent l’exercice de son activité.

Au niveau juridique, Même si, pareillement à l’hydre de Lerne dont plusieurs têtes repoussaient chaque fois qu’Hercule lui en coupait une, des matières se sont détachées du droit civil pour acquérir une autonomie propre, les principes fondamentaux du droit, ceux qui ont une portée générale et qui sont nécessaires à la compréhension de ces matières, sont édictés au sujet de la théorie générale des obligations.

Les principes du droit des obligations, en effet, gouvernent aussi le droit commercial et le droit des sociétés notamment qui se traduisent par la conclusion constante de contrats.

Les obligations intéressent aussi les économistes car elles sont la mise en forme juridique des rapports économiques. L’application de ce droit n’est jamais dépourvue de considérations économiques et

en relation

  • Droit des obligations
    11839 mots | 48 pages
  • Droit des obligations
    10249 mots | 41 pages
  • Droit des obligations
    2564 mots | 11 pages
  • droit des obligations
    9539 mots | 39 pages
  • droit des obligations
    25799 mots | 104 pages
  • Droit des obligations
    34362 mots | 138 pages
  • Droit des obligation
    12352 mots | 50 pages
  • Droit des obligations
    12321 mots | 50 pages
  • Droit des obligation
    22502 mots | 91 pages
  • Droit des obligations
    28527 mots | 115 pages